Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Ados du primaire 11-12 ->

Mon frère a vraiment pris son temps pour mourir.

Mais il est mort trop tôt pareil.

Difficile de ne pas lui en vouloir de m’avoir laissé derrière.

Même si je sais qu’il s’est battu comme il a pu contre ses cellules maboules enragées qui ont soulevé une mutinerie sauvage dans son corps.

Dans quelques jours, j’aurai dix-huit ans.

Je serai plus vieux que mon grand frère.

J’ignore pourquoi, mais on dirait que ça rend sa disparition encore plus définitive. Je me suis longtemps tu, éclipsé face à sa fichue leucémie qui prenait toute la place.

Aujourd’hui, j’ai décidé de tout crier sur papier.

CRITIQUE PERSONNELLE

Ce livre est tellement prenant que j’ai apprécié lire à la toute fin que ce n’était pas autobiographique.

Et non fort heureusement l’auteure n’a pas perdu son frère ! 

Devenir un enfant transparent vivant à côté d’un autre qu’on aime profondément mais qui nous fait tellement ombrage.

Se sentir si coupable d’en souffrir et en même temps se poser tant de questions sur ce sujet si sérieux : la mort, quand on a que 12 ans. 

Il se trouve au long de cette histoire, des petits moments d’enfance, de celle pas terminée, celle des rires et du plaisr de faire encore des mauvais coups !

Humour et réflexion se mêlent l’un à l’autre de belle manière. 

Je le recommande bien sûr même aux adultes !

Émouvant et aussi tendre à la fois.

Il m’ a fait bien réfléchir sur mes propres valeurs, ma propre morale, mes croyances, vraies ou fausses  !

Auteure Lyne Vanier

Je pense que j’écris depuis que je sais lire.

J’avais huit ans quand j’ai produit mon premier roman maison.

Je l’ai rédigé au verso de vieux documents scientifiques dont mon père ne se servait plus.

Je l’ai illustré minutieusement et offert à mes parents pour Noël.

Plus tard, quand j’ai eu mes propres enfants, j’ai continué sur la même voie et je leur ai écrit des contes de fée, puis des mini-romans et nous les avons lus ensemble, blottis dans de gros fauteuils moelleux.

Finalement, en 2004, mes garçons m’ont encouragée à essayer de faire publier mes histoires. L’année suivante paraissait mon premier roman : Maximilien Legrand, détective privé.


Illustrations  –  Laurence Pilon

Cliquez sur l’image !

LE FRÈRE DE VERRE
Auteure : Lyne Vanier
Illustrations : Laurence Pilon
Éditions : PIERRE TISSEYRE
Collection : Conquêtes
2012 – 192 pages – 11,95 $

Autres titres de la même collection présentés chez Planète Québec :

L’échange

Match parfait pour Sacha

Gudrig, La Viking

La cité de verre – Chroniques de Bois-Rouge