Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

En 1974, Jean Marcel remportait le prix France-Québec pour cet essai percutant. Témoin d’une époque de luttes visant à la fois l’affirmation d’autonomies nouvelles et les revendications d’un héritage à préserver, le Joual de Troie offre aux lecteurs le portrait d’un moment qui a marqué durablement le débat linguistique au Québec, débat qui se poursuit et est loin d’être épuisé.

Avec en fond de scène les échos de la Révolution tranquille et ceux des événements d’Octobre 1970, Jean Marcel Ausculte la physionomie et la physiologie du joual, phénomène alors au carrefour des aspirations nationales, culturelles, politiques et socio-économiques.

Dans son plaidoyer sur les rapports entre le mot et le réel, sur les phrases et la pensée, sur la place de l’idéologie dans l’étude de la question linguistique, il propose une brillante et toujours actuelle analyse de la trajectoire particulière de la langue au Québec au sein des enjeux historique et géographique de la communication : les structures profondes d’une langue sont bien autre chose que son épiderme lexical.

Trente-cinq ans plus tard, cet essai incisif éclaire le contexte historique qui sous-tend les décisions et prises de position de maintenant en ce qui concerne les conditions d’accès, surtout par l’enseignement, à la langue de qualité.

L’AUTEUR :

JEAN MARCEL est né à Montréal en 1941. Médiéviste de formation, spécialiste de l’œuvre de Jacques Ferron, polémiste (Le joual de Troie, Prix France-Québec) et essayiste (Fractions 1 et 2, Prix Victor-Barbeau), il en est venu au roman en 1989 avec Hypatie ou la fin des dieux (Prix Molson), le premier tome du Triptyque des temps perdus.

Établi en Thaïlande depuis plusieurs années, il a signé en 2001 Sous le signe du singe, une réécriture de l’un des plus anciens mythes thaïlandais, et a fait paraître un an plus tard ses Lettres du Siam, dans lesquelles il présente à un ami le pays dont il est tombé amoureux.

LE JOUAL DE TROIE
Jean Marcel
LES ÉDITIONS BIBLIOTHÈQUE QUÉBÉCOISE
2008 – 280 pages – 12,95$

LES ÉDITIONS BIBLIOTHÈQUE QUÉBÉCOISE

Titres de cette maison d’édition présentés chez Planète Québec :

Joë Folcu (Contes)- Jean-Aubert Loranger
Poèmes et prose – Octave Crémazie
Mythes et réalités dans l’histoire du Québec – Marcel Trudel
Des nouvelles de Nouvelle-France – Jean Marcel
Une histoire de l’éducation au Québec – Pierre Graveline
Pourquoi je suis séparatiste de Marcel Chaput
Cap-au-Renard – Louise Portal
L’emprise – Gaëtan Brulotte
Le Joual de Trois – Jean Marcel

Créée en 1988, à l’initiative des Éditions Fides, de Hurtubise HMH et de Leméac Éditeur, BIBLIOTHÈQUE QUÉBÉCOISE compte aujourd’hui près de 200 titres qui proposent un panorama de la littérature québécoise dans toute sa force et dans toute sa diversité.

Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

En 1974, Jean Marcel remportait le prix France-Québec pour cet essai percutant. Témoin d’une époque de luttes visant à la fois l’affirmation d’autonomies nouvelles et les revendications d’un héritage à préserver, le Joual de Troie offre aux lecteurs le portrait d’un moment qui a marqué durablement le débat linguistique au Québec, débat qui se poursuit et est loin d’être épuisé.

Avec en fond de scène les échos de la Révolution tranquille et ceux des événements d’Octobre 1970, Jean Marcel Ausculte la physionomie et la physiologie du joual, phénomène alors au carrefour des aspirations nationales, culturelles, politiques et socio-économiques.

Dans son plaidoyer sur les rapports entre le mot et le réel, sur les phrases et la pensée, sur la place de l’idéologie dans l’étude de la question linguistique, il propose une brillante et toujours actuelle analyse de la trajectoire particulière de la langue au Québec au sein des enjeux historique et géographique de la communication : les structures profondes d’une langue sont bien autre chose que son épiderme lexical.

Trente-cinq ans plus tard, cet essai incisif éclaire le contexte historique qui sous-tend les décisions et prises de position de maintenant en ce qui concerne les conditions d’accès, surtout par l’enseignement, à la langue de qualité.

L’AUTEUR :

JEAN MARCEL est né à Montréal en 1941. Médiéviste de formation, spécialiste de l’œuvre de Jacques Ferron, polémiste (Le joual de Troie, Prix France-Québec) et essayiste (Fractions 1 et 2, Prix Victor-Barbeau), il en est venu au roman en 1989 avec Hypatie ou la fin des dieux (Prix Molson), le premier tome du Triptyque des temps perdus.

Établi en Thaïlande depuis plusieurs années, il a signé en 2001 Sous le signe du singe, une réécriture de l’un des plus anciens mythes thaïlandais, et a fait paraître un an plus tard ses Lettres du Siam, dans lesquelles il présente à un ami le pays dont il est tombé amoureux.

LE JOUAL DE TROIE
Jean Marcel
LES ÉDITIONS BIBLIOTHÈQUE QUÉBÉCOISE
2008 – 280 pages – 12,95$

LES ÉDITIONS BIBLIOTHÈQUE QUÉBÉCOISE

Titres de cette maison d’édition présentés chez Planète Québec :

Joë Folcu (Contes)- Jean-Aubert Loranger
Poèmes et prose – Octave Crémazie
Mythes et réalités dans l’histoire du Québec – Marcel Trudel
Des nouvelles de Nouvelle-France – Jean Marcel
Une histoire de l’éducation au Québec – Pierre Graveline
Pourquoi je suis séparatiste de Marcel Chaput
Cap-au-Renard – Louise Portal
L’emprise – Gaëtan Brulotte
Le Joual de Trois – Jean Marcel

Créée en 1988, à l’initiative des Éditions Fides, de Hurtubise HMH et de Leméac Éditeur, BIBLIOTHÈQUE QUÉBÉCOISE compte aujourd’hui près de 200 titres qui proposent un panorama de la littérature québécoise dans toute sa force et dans toute sa diversité.