Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

L’ENSEMBLE AMATI
Orchestre de chambre

L’Ensemble Amati a pris son nom d’une famille de luthiers de Crémone, fondée par Andrea Amati. Parmi les membres de cette famille, Nicolo Amati fut le maître de Stradivarius.

Fondé en 1985 par Raymond Dessaints, l’Ensemble Amati est composé de musiciens de tout premier ordre: la majorité de ses membres sont des Premiers Prix du Conservatoire de musique du Québec. De plus, les violonistes étant issus de la même classe, l’Ensemble s’assure d’une grande homogénéité d’exécution.

RAYMOND DESSAINTS
Chef d’orchestre et directeur artistique

Premier Prix de violon du Conservatoire de musique de Québec, Raymond Dessaints poursuit ses études à Paris avec René Benedetti et Pierre Pasquier ainsi qu’à Rome avec Remy Principe.

Membre de l’Orchestre symphonique de Montréal, il le quitte pour se consacrer à la direction d’orchestre et à l’enseignement. Il fut chef attitré au Concours national de Radio-Canada pendant plusieurs années et a également dirigé de nombreux orchestres à travers le pays.

Professeur de violon de grande réputation, on l’invite à participer comme membre du jury de concours internationaux tels Munich, Paganini, Rodolfo Lipizer (Italie) et Georges Unescu (Roumanie). En 1986, Raymond Dessaints fondait le Camp musical des Laurentides et l’Ensemble Amati.

LOUISE MARCOTTE, soprano

Après avoir obtenu un diplôme en piano au Collège supérieur de musique de Nicolet, Louise Marcotte obtient à l’unanimité une maîtrise en chant à la Faculté de musique de l’Université de Montréal.

Ses qualités vocales et musicales lui ont permis de se distinguer dans plusieurs concours nationaux et internationaux. Citons parmi les plus importants le premier prix des Journées de la musique française à Montréal, le grand prix Paul-Derenne pour la mélodie française, le troisième prix d’opéra au Concours international de chant de Paris, le prix spécial d’interprétation au Concours international de chant de Bilbao en Espagne, le premier prix du Concours de chant Della Pergola à Montréal et récemment, elle devenait récipiendaire au réputé Concours de chant de Verviers en Belgique.

CHARLES PRÉVOST, baryton

Charles Prévost, rebaptisé Charles Linton après son début de carrière en musique populaire à la fin des années 60, continua à oeuvrer sous son pseudonyme dans ce milieu comme chanteur soliste durant les années 70. En 1979-80, il délaisse le milieu de la musique populaire et entame des études de chant classique avec Janine Lachance au Conservatoire de musique de Montréal. Il reçoit, à la fin de ses études en 1984, un Premier Prix à l’unanimité.

Il a depuis interprété, en tant que baryton, de nombreux rôles à l’Opéra de Montréal et à celui de Québec, et enregistré plusieurs émissions de musique classique à la radio et à la télévision. Il compte à son actif nombre de récitals et concerts avec les meilleures formations orchestrales locales.

Depuis 1990, Charles Prévost effectue, sous l’égide de Jane Randolph à San Diego, Californie, la transformation de baryton lyrique à ténor. Il poursuit présentement sa carrière comme ténor lyrique dans les différents rôles du répertoire de l’opéra, de l’opérette et de l’oratorio.

Concert Gershwin donné par l’Ensemble Amati « Plus »,
le mercredi 10 novembre, à 20 heures,
à l’auditorium de l’école Jean-Baptiste-Meilleur,
777, boul. Iberville à Repentigny.

À cette occasion, l’Ensemble Amati » Plus » nous interprétera des pièces comme » Rhapsodie in Blue » et » Summertime « .

Les billets sont en vente au bureau de l’ARAM situé au 522, rue Notre-Dame à Repentigny, à la librairie Monic, à la librairie Raffin ou la journée même de la représentation.
Le prix des billets est de 20,00 $ pour les adultes et de 16,00 $ pour les aînés et les étudiants. Pour renseignements : (450) 582-6714.

Suggestion de cadeau de Noël? Pourquoi pas des billets pour un concert offert en 2000…

Pour consulter les chroniques SPECTACLE précédentes, cliquez sur AUTRES TEXTES.