Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Dans la conclusion de cette généreuse saga historique, deux sages-femmes au caractère bien trempé doivent faire des choix douloureux.

Les deux premiers tomes de cette saga ont connu un franc succès : plus de 60 000 exemplaires ont été vendus à ce jour, un exploit, au Québec !

Une fois de plus, Anne-marie Sicotte réussit, sans conteste, à fusionner harmonieusement la trame romanesque et une juste mesure de renseignements historiques.

Elle nous fait littéralement entrer dans la peau des personnages principaux, à tel point que leurs émotions deviennent les nôtres.

Pendant que Léonie Montreuil désespère de réussir à assurer la pérennité d’un savoir ancien trop souvent tourné en ridicule, sa fille Flavie est prête à tout pour s’affranchir des conventions qui constituent une entrave aux ambitions des femmes et à leur liberté d’action.

Des opposants déterminés, dont un outrecuidant jeune médecin, espèrent leur défaite.

Le groupe des hommes de l’art, qui gagne en puissance et en autorité en ce milieu du XIXe siècle, cherche avant tout à favoriser l’essor d’une science obstétricale naissante.

De surcroît, la société d’alors exige de la part du «sexe faible» de réels sacrifices, sous prétexte de ne pas mettre en péril la pierre d’assise du fragile édifice social, soit la famille.

Les fières accoucheuses, qui peuvent compter sur de tendres alliés, auront donc à affronter un ennemi aussi puissant qu’insaisissable, une opinion publique qui s’accroche à un idéal de vertu et de bienséance, une morale victorienne triomphante.

Au sein d’un monde marqué par des tensions sociales très vives, leur parcours s’inscrit dans l’histoire de la longue marche des femmes vers l’égalité et dans celle, plus vaste encore, des bouleversements du début des temps modernes.

Au sujet de Léonie et de Flavie, des femmes de tempérament ambitieuses sur le plan professionnel, l’auteure explique :

« J’ai réalisé que les femmes de cette époque étaient amèrement conscientes de l’espace restreint qu’elle pouvaient occuper, côté travail rémunéré, et elles y voyaient une preuve manifeste de leur condition inférieure et de leur douloureuse dépendance économique envers les mâles. Dès lors, ces personnages féminins se sont imposés à moi et se sont évertués à me prouver qu’ils méritaient de s’incarner dans un roman. »

L’AUTEURE :

Après des études en histoire, ANNE-MARIE SICOTTE s’est consacrée au journalisme, puis à la rédaction de biographies, dont celles de Justine Lacoste-Beaubien, de Marie Gérin-Lajoie et de Gratien Gélinas, son grand-père.

Titres de cette auteure présentés chez Planète Québec :

Justine Lacoste-Beaubien
Les Amours fragiles
Les accoucheuses – tome 1 : La fierté
Les accoucheuses – tome 2 : La révolte
Les accoucheuses – tome 3 : La déroute

LES ACCOUCHEUSES
TOME III : LA DÉROUTE
Anne-Marie Sicotte
VLB ÉDITEUR
collection Roman
2008 – 864 pages – 29,95$

Un coffret contenant les trois titres est également disponible : 89.95$

Des auteurs passionnants vous attendent sur le site de cet éditeur :

VLB ÉDITEUR