Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Enfants 9/12 ->

Si vous avez le cœur lourd de n’être pas aimé, entrez dans le magasin des machines-à-l’amour, où les mouranteuses et les sangloteuses tournent et tournent la mécanique impitoyable du sentiment, goûtez aux tendres palabres des pâtes d’amande, ou mieux, côtoyez ces parfaits gentlemen en mal d’un minuscule défaut.

Tout ça pour votre petit cœur frémissant.

Peut-être voyez-vous toujours la vie en noir, plus rien ne vaut la peine, c’est le désespoir.

Poussez la porte du magasin des mauvais jours, où tout est si bon pour l’instant, pleurez un bon coup dans le magasin des larmes qui coulent et soupirez d’aise, les anges gardiens veillent sur vous.

Tout ça pour votre âme chagrine.

Enfin, si vous voulez des choses clinquantes et satisfaisantes, du rêve et que tout brille ; des étoiles, du firmament aussi, un gros bout de paradis, des signes avant-coureurs, des lunettes colorées pour voir l’Amérique ; il vous suffit de pousser des portes.

Tout, vous pouvez tout avoir.

Ces contes ont encore plus en magasin.

Thèmes:

Conte et recueil de contes, Fantastique / surnaturel, Hongrie,

Titres de l’auteure chez cet éditeur :

Les Contes de l’armoire
Les Contes des magasins

LES CONTES DES MAGASINS
Aliz Mosonyi
Traduit du hongrois par Eva Almassy
Illustrations : Kitty Crowther
LES ÉDITIONS L’ÉCOLE DES LOISIRS
Collection Neuf
2006 – 128 pages – 15,50$ – 9,00 euros

LES ÉDITIONS L’ÉCOLE DES LOISIRS