Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

LES GIRLS À CLÉMENCE (REVUES ET INCORRIGIBLES… !)

AVEC: France Castel, Sylvie Ferlatte, Nathalie Gadouas, Andrée Lachapelle et Monique Richard.

MISE EN SCÈNE: Louison Danis
AUTEURE: Clémence Desrochers
MONTEUSE: Hélène Pedneault

Trente ans plus tard, les GIRLS du Québec et du monde ont fait pas mal de chemin: d’abord et avant out, elles ont appris à sortir leurs poubelles elles-mêmes, ainsi que le souhaitaient LES GIRLS de 1969, dont la chanson-thème proclamait: « J’sortirai mes poubelles moi-même! » … une affaire de réglée… !

Trans ans plus tard, nous sommes à la veille de l’an 2000.

Gros progrès: avant, les GIRLS avaient une seule vie bien remplie de mari et d’enfants ; aujourd’hui, les GIRLS ont deux ou trois vies.

Elles ont la langue à terre mais elles sont libres !

Les GIRLS de l,an 2000 gèrent la maison, travaillent dehors et continuent d’avoir des enfants qui sont moins nombreux mais pas mal plus tannants depuis que la claque sur les fesses a été bannie de l’éducation pour cause de DPJ.

Les GIRLS de l’an 2000 cherchent moins des maris qui les font vivre que des « chums » qui les acceptent telles qu’elles sont, savent faire à manger, connaissent l’existence de la balayeuse, savent toujurs où sont leurs bas et, si possible, les font rire.

Les GIRLS de l’an 2000 sont toujours de grandes adeptes de fidélité, au grand désespoir de leurs hommes qui considèrent la fidélité comme une secte intégriste dangereuse.

Trente ans plus tard, cinq autares GIRLS ont envie de travailler ensemble, de faire rire et pleurer, encore une fois avec des textes de CLÉMENCE, cette fois choisis dans toute son oeuvre: sketches, chansons drôles, chansons tendres, monologues, chansons déchirantes, dialogues, etc…

Cinq GIRLS qui ont envie de jouer des GIRLS de tous les âges dans toutes les situations pour que toutes les GIRLS du Québec puissent se reconnaître.

SURVEILLEZ VOS JOURNAUX LOCAUX !

Auditorium Jean-Baptiste Meilleur
Repentigny
Vendredi 8 octobre – 20h00 – 28,00$

Salle Rolland Brunelle
Joliette
Jeudi, 21 octobre – 20h00 – 28,00$

Théâtre du Vieux Terrebonne
Dimanche 24 octobre 20h30 – 31,00$ – 29,00$

Pour les chroniques SPECTACLE précédentes, cliquez sur AUTRES TEXTES