Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

A vingt et un ans, Annie en a assez. « Full » comme elle dit souvent dans l’argot de sa génération. Assez des hommes. Au Bled Café du boulevard Saint-Laurent où elle travaille comme barmaid, il y en a plein, de ces drôles d’oiseaux. Voyez Moumoute, son patron chauve qui surveille l’échancrure de son corsage. Et puis tous ceux qui viennent là tuer le temps ou « cruiser ». Ce sont les hommes du zoo: Jocond, Veuf, Chômeur, Brasseux, Georges. Des paons.
« Des porcs! » ajoute-t-elle quand elle voit sa mère zappée par son journaliste de mari. Comment s’en sortir aujourd’hui quand on est femme? Le grand amour est-il encore possible? Peut-on encore aimer et être aimée? Où donc se trouve celui avec qui on donnerait un sens à la vie? A travers le récit emporté d’Annie, Les Hommes du Zoo raconte ainsi les amours de quatre femmes entre vingt et quarante ans, donnant finalement un impressionnant tableau de la vie urbaine d’aujourd’hui.

OPINION:

Quel roman ÉTONNANT ! Au début, ce qui m’a le plus surprise, c’est le ton employé; dans un langage actuel qu’utilise les jeunes avec leurs expressions très « in », on se fait bombarder par une écriture directe. Puis, c’est le genre de vie, de rencontres que font les 3 filles et la mère d’Annie et leur jugement sur les hommes dans leur vie qui nous frappe; jugement très dur mais mérité.
Et on est catapulté dans une finale complètement incroyable où chacune réussit à se retrouver.
Les jeunes vont probablement beaucoup aimer ce roman. Je crois qu’il peut être le reflet de leur réalité. Les plus âgés vont découvrir le monde urbain dans lequel leurs jeunes évoluent.
Un roman SURPRENANT
Monsieur Fisher dédicace son livre, en autre, à M. Henri Tranquille et je veux juste faire un petit clin d’oeil à ce monsieur, qui m’a fait découvrir en 1966 (hé oui!) alors que je travaillais sur la rue St-Urbain, derrière sa librairie de la rue Ste-Catherine, les livres de Camus, Daphnée DuMaurier, Julien Green et bien d’autres. Entrer chez Monsieur Tranquille, ça revêtait un petit air de défendu et de bohème, de « A l’index! » Heureuse vie Monsieur Tranquille

LES HOMMES DU ZOO – MARC FISHER
Roman québécois
Les Éditions Québec-Amérique
240 pages – 19,95 $