Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Au nord de l’Afrique du Sud, peu avant la chute de l’apartheid, la jeune Marït vient s’installer avec son époux Ben dans leur nouvelle ferme.

Dans ce jardin d’Eden, les traditions ancestrales sont respectées : Ben et Marït dirigent l’exploitation alors que leurs employés noirs cultivent les terres et s’occupent des animaux.

Mais la guérilla se rapproche et Ben, victime d’un attentat, meurt en laissant Marït livrée à elle-même.

Anéantie par sa solitude et son ignorance des travaux agricoles, mais en même temps déterminée à ne pas lâcher la ferme, Marït va se raccrocher à Tembi, une jeune Zoulou qui aura de plus en plus d’ascendant sur elle.

Entre les deux femmes naît alors une amitié fragile mise à l’épreuve lorsque le pays plonge dans la guerre civile et que la haine raciale embrase les esprits.

Dans cette ferme perdue au milieu des vastes prairies d’Afrique du Sud, la vie ne sera plus jamais la même…

« Dans la lignée de Disgrâce de J.-M. Coetzee, DeSoto explose sur la scène littéraire avec ce premier roman d’une puissance inouïe et d’un énorme savoir-faire romanesque. Sa description terrifiante d’un monde en folie porte néanmoins en son coeur une profonde compréhension de ce pays et l’espoir tenace d’un renouveau. Un livre important. »

– Barnes and Noble Revies

L’AUTEUR :

LEWIS DeSOTO est né à Bloemfontein en Afrique du Sud, où sa famille venue d’Europe s’est installée au XVIIIe siècle. Parti faire ses études au Canada, il est diplôme des Beaux-Arts de l’Université de British Columbia. Il partage son temps entre Toronto et la Normandie.

LES LARMES VIENDRONT PLUS TARD
(A Blade of Grass)
Lewis DeSoto
Traduction : Claude et Jean Demanuelli
LES ÉDITIONS PLON
2004 – 504 pages – 36,95$ – 18,50 euros

LES ÉDITIONS PLON