Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Ados du primaire 11-12 ->

Plusieurs semaines se sont écoulées depuis le retour de Brent sur Terre et il n’a qu’une idée en tête : repartir sur Nayr pour retrouver Judith et tenter de la reconquérir.

Le machiavélique monseigneur Da Hora souhaite lui aussi retourner sur Nayr, mais dans le but d’évangéliser le monde féérique et, par cet exploit, d’accéder au trône pontifical.

Pour l’aider dans son entreprise, il s’adjoint un allié de taille : Lucifer en personne, Roi des Enfers.

Sur Nayr, la tension monte entre la Magicature et le prince-dragon de Bairdenne, assoiffé de pouvoir.

Pendant ce temps, Judith et Ylian Vorodine, prince-dragon de Syatogor, s’efforcent de percer le secret d’Urbimuros, une mystérieuse cité surgie des Ténébres.

Dans cette ville emmurée et coupée du monde extérieur vivent prisonniers des êtres gris d’une effarante maigreur, capables de traverser les murs, mais dépossédés de la moindre émotion.

Les larmes d’Obéron, par leurs étranges pouvoirs, semblent toujours se jouer du hasard.

Et si nul n’avait le contrôle de sa destinée?

Si tout était déjà écrit?

Titres de cet auteur aux Intouchables :

Le petit prince retrouvé, 1997
L’homme qui mourrait avec l’espoir, 1998
Pitié pour les pigeons, 2000
Le temps meurtrier, 2000
La sangsue, 2000
Délit d’intimé, 2001

Aux éditions Michel Brûlé :

Les sept larmes d’Obéron – Tome 1 : Nayr
Les sept larmes d’Obéron – tome 2 : Urbimuros

L’AUTEUR :

JEAN-PIERRE DAVIDTS, signe le deuxième de sept tomes de cette nouvelle saga fantastique.

À la manière de Tolkien et de C.S. Lewis, il nous propose une série fabuleuse du luxe des détails.

Grâce à la richesse des personnages attachants, vivants et imparfaits, on ne peut que se laisser prendre au jeu et plonger dans l’univers des 7 larmes d’Obéron

LES SEPT LARMES D’OBÉRON
TOME 2: URBIMUROS
Jean-Pierre Davidts
LES ÉDITIONS MICHEL BRÛLÉ
Collection Roman fantastique
2009 – 480 pages – 24,95$

Découvrez tous les auteurs publiés par cet éditeur :

LES ÉDITIONS MICHEL BRÛLÉ