Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Le roman de Michel Bergeron, L’Homme de neige, qui a mérité le prix La Plume saguenéenne 2005, constitue un apport intéressant à la littérature québécoise.

Fort de quelques autres écrits antérieurs, ce musicien-avocat-écrivain-traducteur possède tout ce qu’il faut pour garder ses lecteurs en haleine. En effet, son écriture visuelle est tout à fait appropriée aux récits qu’il imagine et qu’il met en scène. On reconnaît vite le scénariste qui sommeille dans cet homme.

La trame de L’Homme de neige :

Le jour où sa fille doit partir pour la Colombie-Britannique dans un camp d’hiver, la musicienne-chanteuse, Janie Jourdy, reçoit par courrier des nouvelles d’un ex-amant, Bernard Blanchard, dont elle avait perdu la trace depuis vingt ans.

L’homme, le père de sa fille, se dit mourant dans un hôpital de l’Ouest canadien et souhaite se confesser à elle.

Or, les secrets qu’il lui dévoilera sont d’une horreur qui dépasse l’entendement.

Dans un style qui sait alterner narration et correspondance, L’Homme de neige est un roman qui allie tension dramatique progressive et capacité à nous inoculer la terreur et l’impuissance qui passent dans les veines du personnage principal.

Fertile en rebondissements, le roman nous réserve sa part de surprises.

Suspense hitchockien soutenu, vertiges et sueurs froides garantis.

À lire de jour…

Par l’auteur de Siou Song, Boréal, 1997

L’HOMME DE NEIGE
Michel Bergeron
LES ÉDITIONS JCL
2006 – 158 pages – 17,95$

LES ÉDITIONS JCL