Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Éditeurs du Canada français ->


L’Homme qui était sans couleurs
David Lonergan
Illustration : Anne Brouillard
Bouton d’or Acadie
48 pages
novembre 2003
9,95 $

Un homme seul vaque à ses occupations sans s’occuper de personne.

Les gens qui le croisent pensent qu’il est sourd et muet. C’est un homme gris, et toutes les choses qu’il regarde sont grises jusqu’au jour où, dans un parc, il remarque une jeune femme qui le regarde.

Soudain, quelque chose en lui change et tout autour de lui se colore.

Pour tous ceux qui aiment la beauté des mots et des sentiments qu’ils évoquent, voici un récit tendre, poétique et magnifiquement illustré.

COMMENTAIRE :
Nous n’existons que par nos liens. Être reconnu, vu… c’est nous « faire vivre ».

De plus, si nous refusons de passer notre vie dans la tiédeur et l’ennui, il faut risquer, choisir les joies et les peines qui les accompagnent. C’est la différence entre vivre dans le gris ou dans la couleur.

Ce petit bijou de livre m’a rappelé un peu l’histoire Le Pigeon de Patrick Süskind… un événement en apparence banal peut changer notre vie!
J’aime beaucoup!
…………………………………………….
David Lonergan est Québécois de naissance et Acadien d’adoption. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre pour enfants et a travaillé dans divers domaines : théâtre, journalisme, enseignement. Il a publié plusieurs livres dont la pièce Les otages (Éditeq), le roman Blanche (Guérin littérature) et la biographie La Bolduc : la vie de Mary Travers (Éditions Triptyque). Depuis trois ans, il enseigne le journalisme à l’Université de Moncton, tout en terminant sa thèse de doctorat sur l’histoire de la littérature acadienne.

Anne Brouillard est née à Louvain, en Belgique, où elle habite toujours. Auteure de plus d’une vingtaine d’albums pour la jeunesse publiés chez des éditeurs de renom, elle a obtenu plusieurs prix et mentions d’honneur dont le Prix Maeterlinck Découverte pour l’ensemble de son travail. « Je pars généralement d’une image, d’une succession d’images, dit-elle, parfois d’émotions ou de sensations que j’essaie de concrétiser dans l’espace d’un album. Parce que mes « histoires » sont destinées à des enfants, elles m’obligent à travailler la lisibilité dans la narration comme dans l’illustration. »

Visitez le site internet :

Bouton d’or Acadie/RÉCF
……………………………………………..
Livres pour enfants de Lysette Brochu