Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Éditeurs du Canada français ->


L’Homme qui regardait vers l’Ouest
Jean-Louis Grosmaire
Éditions du Vermillon
Éditions Mon village
397 pages
automne 2003
26,00 $

En quatrième de couverture :

Nous sommes au tournant du XXe siècle. À Apreval, minuscule village du Val de Saône, Paul Javelier, Renée son épouse et Louison leur fille, vivent modestement.

La disparition subite de Renée, emportée en quelques jours par le tétanos, laisse Paul désemparé. Il se retrouve veuf avec sa très jeune fille unique. Il n’a que 27 ans, il n’a pas d’avenir ici. Il commence alors à rêver du Québec.

Sur le chemin de l’exil, à Paris, Paul rencontre Madeleine, une couturière. Mais Paul et Louison doivent partir. Le père et la fille s’installent près de la ville de Québec. À cause du manque de travail, Paul s’exile en forêt, au Nord d’Ottawa.

Ces personnages venus de » l’autre bord » sont tenaces et touchants face aux luttes à mener. Ils voyagent entre l’eau et le feu, les forêts et les lacs, la France et le Canada, la Franche-Comté et le Québec. À travers leur histoire individuelle, c’est la grande épopée de la colonisation qui se révèle.

Nous avons tous en nous quelque chose de ce Franc-Comtois qui cherche vers l’Ouest une autre Amérique.

Madeleine va-t-elle le rejoindre ? Louison s’adaptera-t-elle à la rudesse de sa nouvelle terre ? Tant de questions qui maintiennent le lecteur en haleine à la découverte de ce récit où la vérité le dispute au romanesque.
………………………………………………
Ce qu’on en dit :

« Roman immense, puissant et habile… »
P. Gay, Montréal, automne 2002

« Jean-Louis Grosmaire est le lauréat de trois prix littéraires et auteur d’une quinzaine d’ouvrages. Il aborde ici la migration, celle des Français au Canada. En 1981, il a soutenu à Montréal une thèse de doctorat sur l’immigration française au Québec. La fiction s’appuie sur une patiente recherche et une profonde connaissance des faits migratoires. Géographe sensible à toutes les différences, respectueux des êtres et des cultures, il signe une œuvre exceptionnelle, celle du périple qui conduit jusqu’à soi-même.
Établi au Québec depuis 1969, l’auteur vit sur les bords de la majestueuse rivière des Outaouais. Ce cadre lui a inspiré une passionnante saga menée de mains de maître ! »

M. Bouffard, Gatineau, octobre 2002

« Ce livre est une véritable saga familiale. Je vous avoue que j’ai lu, d’une couverture à l’autre, votre livre avec un très grand intérêt. Je lisais même en marchant dans les couloirs en faisant attention de ne pas entrer dans quelqu’un !
Cet ouvrage captivant serait digne d’une télésérie du genre Les filles de Caleb. Votre livre se lit aussi bien que les livres d’Arlette Cousture.

Voici une lecture qui va vous détendre, vous prendre en haleine…
J’invite les gens à lire votre livre, qui serait un excellent cadeau pour le temps de fêtes. »

Commentaires faits par Mme Danièle Grenier lors de l’émission de Radio-Canada, Divines tentations le samedi 29 novembre 2003.

………………………………………………

Jean-Louis Grosmaire passe son enfance et son adolescence à Saint-Louis du Sénégal et en Franche-Comté.

Depuis des années Jean-Louis Grosmaire rayonne tant sur le plan régional, national qu’international.

Il a commencé à publier en 1974 chez Guérin à Montréal, un manuel de géographie qui fut utilisé dans tout le Canada.

Après avoir brillamment soutenu un doctorat en Géographie sociale en 1981 à l’Université de Montréal, il écrit en 1985 son premier roman.

Salué par la critique pour la qualité de son écriture, il reçoit à trois reprises le prix du journal LeDroit.

Dès le début, il a encouragé et favorisé la rédaction de l’ Histoire régionale de l’Outaouais (IQRC).

Son intense activité tant sur le plan pédagogique (donnant ainsi la possibilité à des centaines d’étudiants de Franche-Comté et de l’Outaouais de se rencontrer) que culturel, lui vaut les félicitations de l’office Franco-québécois pour la jeunesse et l’Ambassadeur de France au Canada l’élève au titre de Chevalier des Palmes Académiques.

Participant à des centaines d’émissions radiophoniques et télévisées, sur plusieurs continents, contribuant à tous les salons du livre de l’Outaouais, et à de nombreux salons à l’étranger, il fut un des pionniers du rapprochement culturel entre l’Outaouais et la Franche-Comté.

Cet artiste s’est exprimé aussi bien dans ses oeuvres littéraires et radiophoniques que dans son travail de pédagogue, menant durant une douzaine d’années les jeunes de l’Outaouais des routes du Nicaragua (où il réalise le film Momotombo) du Mexique (orphelinat) de l’Amazone jusqu’au Vietnam.

Reflet de ses voyages et pensées, son personnage du Loup, le jeune globe-trotter, héros de quatre romans, a déjà séduit des milliers de personnes à travers le monde.

Le quatorzième ouvrage de cet auteur L’homme qui regardait vers l’ouest est sorti en automne 2002. Ce roman historique sur l’Outaouais en 1900, est publié en Suisse et diffusé à travers toute la francophonie.

En 2003, avec des Palmiers dans la neige, roman pour jeunes de 8 à 15 ans, l’auteur aborde la pauvreté des enfants au Brésil et au Canada, un livre volontairement didactique qui conduit les jeunes à la réflexion et à l’action positive.

Jean-Louis est membre de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français (AAOF)et membre de l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais (AAAO).

Prix littéraires
Finaliste au prix littéraire Le Droit, 2003

Finaliste au prix Dumitriu-van-Saanen, Toronto, 2002

Prix littéraire Le Droit pour Paris-Hanoi, 1999.

Prix littéraire LeDroit pour Paris-Québec, 1993.

Prix littéraire LeDroit pour Un clown en hiver, 1989.

PRINCIPALES PUBLICATIONS

Palmiers dans la neige, roman jeunesse, Ottawa, Vermilllon, 2003.

L’homme qui regardait vers l’ouest, roman, Vulliens, Suisse, Éditions Mon Village, 2002.

Paris-New York, roman, Ottawa, Vermillon, 2002.

Les Petites Âmes, récits, Aylmer, Le Grand Large, 2000.

Les petites mains., réflexion sociale, Ottawa, Vermillon, 1999.

(collaboration Paul Gay) Vous les jeunes : Réponses à des questions qui vous hantent, Montréal, Publications Marie et Notre Temps, 1999.

Paris-Hanoi. Les aventures d’un jeune globe-trotter, roman, Ottawa, Vermillon, 1998.

Le Loup au Québec. Les aventures d’un jeune globe-trotter, roman, Ottawa, Vermillon, 1997.

Lettres à deux mains. Un amour de guerre, récit épistolaire, Ottawa, Vermillon, 1996.

Une île pour deux, roman, Ottawa, Vermillon, 1995.

Les Chiens de Cahuita, roman, Ottawa, Vermillon, 1994.

Paris-Québec, roman, Ottawa, Vermillon, 1992.

Un clown en hiver, roman, Ottawa, Vermillon, 1988.

L’Attrape-mouche, récit, Ottawa, Vermillon, 1985.

(collaboration Marc-Aimé Guérin) Initiation à la géographie par les contrats de travail, manuel scolaire, Montréal, Guérin, 1974.

Voir :
Site web de l’auteur

Visitez le site de :
Les éditions du Vermillon

leseditionsduvermillon@rogers.com
……………………………………………..
Livres pour enfants de Lysette Brochu

info@lysettebrochu.com
Site personnel