Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

PRIX MARY HIGGINS CLARK

Il arrive que les tragédies découlent de rivalités d’enfance.

Lorsque deux frères se haïssent et servent tous deux dans la police de Chicago, les frictions sont inévitables.

Surtout quand l’un est le patron et que la carrière de l’autre patine depuis des années.

Aussi, lorsque l’occasion se présente de porter un coup fatal à la réputation de Nick Bertolucci, Aldo remue la boue et l’accuse d’un crime raciste qui avait bouleversé la ville quelques années plus tôt.

Les soupçons les rumeurs et les rancoeurs déchirent les rangs des enquêteurs, sommés de prendre parti : le sang de la victime crie vengeance.

Tôt ou tard il faudra choisir : qui d’Aldo ou de Nick portera la marque de Caïn ?

L’AUTEURE :

En mai 2001, BARBARA D’AMATO s’est vu décerner le prix Mary Higgins Clark par l’impératrice du thriller, qui a fait sa dauphine d’une auteure caracolant déjà en tête des listes de best-sellers aux Étas-Unis.

Dans la lignée de Avant qu’il ne soit trop tard, Pas un passant en vue, l’Oeil dans la tombe est le troisième volet des aventures de Bennis et Figeroa.

L’OEIL DANS LA TOMBE
(God Cop, Bad Cop)
Barbara D’Amato
Traduction : Claire et Yves Forget-Menot
LES ÉDITIONS MICHEL LAFON
308 pages – 24,95$