Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

La nouvelle, telle que la pratique GILLES ARCHAMBAULT, est l’art de faire tenir, en l’espace de quelques pages, l’essentiel d’une existence.

Les vingt-deux nouvelles contenues dans ce recueil sont ainsi comme autant d’aperçus, tantôt poignants, tantôt ironiques, qui cherchent à saisir , chez les êtres les plus ordinaires (un jeune athlète, un amoureux éconduit, un fils vieillissant, un quadragénaire désabusé, un passager d’autobus) et à travers des situations apparemment anodines (une conversation, une visite, une rencontre au hasard, un chagrin d’amour), l’intensité d’une émotion, d’une pensée, d’une détresse par lesquelles, tout à coup, toute la vie est illuminée, révélée, anéantie peut-être.

Car d’une vraie nouvelle, écrite avec économie et justesse comme le sont celles-ci, le personnage ne sort jamais indemne.

Le lecteur non plus.

L’on retrouvera ici la voix, l’univers, les grands thèmes qui composent l’œuvre singulière de GILLES ARCHAMBAULT.

Il y est question du temps qui passe inexorablement, du passé qui s’enfuit et qui revient, de la tendresse, des chassés-croisés de l’amour, des désillusions et de l’espoir sans cesse renaissant qui, entremêlés, forment la trame de toute vie.

Titres de l’auteur chez cet éditeur :

Le Voyageur distrait, roman, coll. «Boréal Compact» n° 180,
L’ Ombre légère, nouvelles,
De l’autre côté du pont, roman, Prix Fleury-Mesplet 2005
La Vie à trois, roman, coll. «Boréal Compact» n° 165
De si douces dérives, nouvelles
Les Pins parasols, Romans et récits, coll. «Boréal Compact» n° 146
La Fleur aux dents, roman, coll. «Boréal Compact» n° 141
Comme une panthère noire, nouvelles
La Fuite immobile, roman, coll. «Boréal Compact» n° 111
Courir à sa perte, roman
Les Maladresses du coeur, roman
Parlons de moi – Récit complaisant, itératif, contradictoire et pathétique d’une auto-destruction, roman, coll. «Boréal Compact» n° 82
L’ Obsédante Obèse et autres agressions, nouvelles, coll. «Boréal Compact» n° 71 Prix du Gouverneur général 1987
Dernières chroniques matinales, essai, coll. «Papier collés»
Tu ne me dis jamais que je suis belle – et autres nouvelles, nouvelles, coll. «Boréal Compact» n° 73
Un homme plein d’enfance, roman
Tu ne me dis jamais que je suis belle – et autres nouvelles
Les Plaisirs de la mélancolie – Petites proses presque noires, essai, coll. «Papier collés»
Le Tendre Matin, roman
Un après-midi de septembre, récit, coll. «Boréal Compact» n° 60
Nouvelles Chroniques matinales, chroniques, coll. «Papier collés» Un après-midi de septembre
Enfances lointaines, nouvelles
Les Choses d’un jour, roman
Chroniques matinales, essai, coll. «Papier collés»
L’ Obsédante Obèse et autres agressions – Prix du Gouverneur général 1987
Le Regard oblique, essai, coll. «Papier collés»
À voix basse, roman

L’AUTEUR :

L’oeuvre de GILLES ARCHAMBAULT, toute faite de discrétion et de constance, se déploie sur plus d’une quarantaine d’années au cours desquelles il s’est gagné un public fidèle. En 1981, il a reçu le prix Athanase-David, pour l’ensemble de son oeuvre, et en 1986, le Prix du Gouverneur général du Canada pour son recueil de nouvelles L’Obsédante Obèse et autres agressions.

L’OMBRE LÉGÈRE
Gilles Archambault
LES ÉDITIONS DU BORÉAL
Nouvelles
2006 – 180 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS BORÉAL