Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->

L’OSM À L’ÎLE-DES-MOULINS LE 23 JUILLET PROCHAIN

Dans le cadre des Concerts Loto-Québec, le prestigieux Orchestre symphonique de Montréal, dirigé par le Maestro Charles Dutoit, donnera un concert gratuit à l’Île-des-Moulins le vendredi 23 juillet à 19 h 30.

Ce concert sera le dernier présenté dans les parcs cet été par l’OSM.

Outre la centaine de musiciens de l’orchestre, les spectateurs auront le plaisir d’entendre la soprano Aline Kutan, soliste invitée.

Cette deuxième visite de l’Orchestre symphonique de Montréal à l’Île-des-Moulins – on se souviendra que l’OSM avait attiré plus de 20 000 personnes dans l’île en 1994 – souligne avec éclat la place importante que la musique classique occupe dans la programmation du site historique.

La Société de développement culturel de Terrebonne est heureuse et fière d’offrir ce superbe cadeau musical à la population.

Comme plusieurs milliers de spectateurs sont attendus lors de ce concert, il est conseillé de stationner son véhicule dans l’île St-Jean (sortie île St-Jean de l’autoroute 25) et d’emprunter ensuite la passerelle pour se rendre dans l’Île-des-Moulins. On peut également prendre la sortie 22 Est de l’autoroute 25, puis se stationner dans les rues des quartiers avoisinant le Vieux-Terrebonne. Tous ceux qui peuvent se rendre à pied sur le site sont fortement invités à le faire. N’oubliez pas d’apporter vos chaises de jardin !

Bon concert ! Informations au (450) 471-0619. Présenté par la Société de développement culturel de Terrebonne.

Programme

Khatchatourian Spartacus, suite no 2

Mozart » Chi sà, qual sia « , K. 582
Mozart » No, che non sei capace « , K. 419
Mozart » Vorrei spiegarvi, oh Dio – Ah conte, partite » K. 418

Strauss Le beau Danube Bleu, opus 314

Bellini » Come per me sereno « , extrait de La Sonnambula
Donizetti » Quel guardo il cavaliere « , extrait de Don Pasquale
Offenbach » Les Oiseaux dans la charmille « , extrait de Les Contes
D’Hoffmann

Tchaïkovski Ouverture 1812

Pour lire les chroniques SPECTACLE précédentes, cliquez sur AUTRES TEXTES