Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Psychologie et spiritualité ->

Personne ne songerait à nier l’importance de la relation parentale sur notre développement, mais qu’en est-il de la relation entre soeurs ?

Être l’aînée, la cadette ou la soeur du milieu a-t-il eu une quelconque influence, jusque dans notre vie actuelle ?

À partir d’une réflexion de l’une de ses filles, affirmant qu’elle se comportait toujours en « petite soeur » où qu’elle se trouve et avec qui que ce soit, VIKKI STARK, thérapeute familiale depuis plus de vingt ans, a décidé de creuser cette question, et le résultat est fascinant.

Son « enquête » (Le Sisters Project) a finalement rejoint au-delà de 400 femmes, adolescentes et jeunes filles d’un peu partout dans le monde.

Nous apprenons que la place que nous occupons dans la famille a un impact sur notre vie, nos amours, notre choix de carrière, nos amitiés, l’élaboration de notre personnalité et même notre image corporelle.

Nous réalisons que notre identité actuelle est en partie tributaire du type de relations que nous avons entretenues avec notre soeur (ou nos soeurs).

L’auteure nous donne également des outils pour réhabiliter une relation plus ou moins heureuse avec une soeur.

Critique d’Uparathi

L’AUTEURE :

VIKKI STARK vit à Montréal. Elle a été interviewée récemment à la radio anglaise de Radio-Canada, et ce, deux jours d’affilée, tant les réactions ont été favorables.

D’ailleurs, en 1995, elle fut l’experte invitée à Newswatch, sur la télévision anglaise de Radio-Canada, pour une série de reportages dédiées à l’art d’être parents.

Elle nous propose avec ce titre un tour d’horizon complet de cette « relation privilégiée », qui nous en apprend beaucoup sur nos comportements et nos relations en général.

MA SOEUR ET OI
(My sister, My Self)
Vikki Stark
Traduction Françoise Forest
LES ÉDITIONS DU ROSEAU
2007 – 320 pages – 24,95$

Découvrez tous les titres publiés par cet éditeur sur le site :

LES ÉDITIONS DU ROSEAU