Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Psychologie et spiritualité ->

D’où vient la méchanceté ?

Quelles en sont les causes ?

Naît-on méchant ?

Est-ce un trait de caractère, un simple mot d’enfant ?

Ou bien faut-il chercher du côté du social – dans certaines conditions familiales, conjugales, professionnelles autant d’occasions propices à « mauvaises » conduites ?

Quelles sont les formes de la méchanceté ?

Comment se construit un acte méchant ?

La méchanceté est une réalité forte, une tendance lourde qui imprègne tout notre corps social et modèle nos comportements individuels.

« Il faut être méchant ! » – quoiqu’il en coûte aux plus gentils d’entre nous.

Intemporelle, universelle, la méchanceté varie selon les cultures et les époques.

Philosophes, écrivains, cinéastes ou humoristes, tous s’interrogent à son sujet ou s’en inspirent car la méchanceté, tout comme la bonté, semble inhérente à la condition humaine.

La méchanceté nous touche au plus intime de notre être, évoquant tout à la fois la couleur noire, ce qui est sournois, les ténèbres, les prédateurs, la forêt – lieu de toutes les terreurs…

Le méchant, c’est en somme celui qu’il faut éviter, qui est mauvais, qu’il faut blâmer ou condamner.

Or, chez nos contemporains – et nombre d’adolescents – être méchant est une nécessité : pour « se faire respecter ou remarquer ».

Verbale, physique ou morale, la méchanceté fait partie de notre quotidien.

Elle s’érige en modèle et envahit tous les lieux de vie.

Pour l’auteur, il convient à présent d’en comprendre les mécanismes et d’en dénoncer les dangers, car la méchanceté est « non seulement la marque de la volonté de faire sciemment du mal à autrui ou à soi-même mais encore une violation de la loi et des moeurs venant troubler l’harmonie des rapports sociaux ».

À travers de nombreux exemples et témoignages, MICHEL FIZE nous invite à réfléchir sur la complexité de l’être humain de tout temps animé des sentiments les plus contradictoires, depuis les pires jusqu’aux meilleurs.

Il nous invite également à comprendre la société dans laquelle nous vivons, « happée par la logique libérale et l’appât du gain ».

Il nous encourage enfin à mettre davantage en avant des valeurs qui favorisent l’exercice de la bonté car quoiqu’on en dise ou pense, la méchanceté n’est que « la force des faibles ».

L’AUTEUR :

MICHEL FIZE est historien, sociologue au CNRS (Paris) et auteur de plusieurs titres.

MAIS QU’EST-CE QUI PASSE PAR LA TÊTE DES MÉCHANTS ?
Michel Fize
LES ÉDITIONS DE L’HOMME
Collection Psychologie et développement personnel
2006 – 192 pages – 21,95$

LES ÉDITIONS DE L’HOMME

QUELQUES TITRES DANS CETTE COLLECTION PSYCHOLOGIE ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL :

Parus cet automne :

Devenir acteur de sa vie – Qui suis-je ? Mais qu’est-ce qui passe dans la tête des méchants ? – La dépression sans reproche (voir plus bas) – Champion dans la tête – Pourquoi les hommes ne font plus la cour ? – Ces gens qui se sentent coupables – Ces gens qui manquent d’ordre – Ces peurs et ces désirs qui nous gâchent la vie (voir plus bas) – Une année pour lâcher prise – L’ambition (voir plus bas) – Le pouvoir créateur de la colère (réédition) – Un Paon (réédition – La puissance de la pensée positive (réédition)

Comment devenir son propre thérapeute
Guérir les traces du passé
Le juste équilibre
Le cœur apprenti
Être soi dans un monde difficile
Introverti et heureux
Découvrir un sens à sa vie avec la logothérapie
La force de s’affranchir
Quand les femmes aimeront les hommes
Vivre et lâcher prise
Enseignants efficaces
La psychogénéalogie
Introverti et heureux
Les barrages inutiles
Victime au travail
Les tremblements intérieurs
Approcher les autres, est-ce si difficile
Ces gens qui se sentent toujours visés
Ces gens qui remettent toujours tout à demain
Ces gens qui vous empoisonnent l’existence
Ces gens qui veulent plaire à tout prix
Je sais ce que tu penses
Comment s’entourer de gens extraordinaires
Ces peurs et ces désirs qui nous gâchent la vie
L’ambition – Les 7 règles pour atteindre ses objectifs (affaires)
Découvrir un sens à son travail
La dépression sans reproche
Mais qu’est-ce qui passe par la tête des méchants ?

et plusieurs autres…