Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Bien connu pour ses célèbres paysages mettant en vedette de grands arbres verts, Marc-Aurèle Fortin (1888-1970) est l’un des artistes les plus popu­laires et appréciés de l’histoire de l’art québécois.

Son œuvre témoigne d’une puissance d’expression exceptionnellement féconde, depuis les premières peintures réalisées à Chicago en 1909 ou les vues de Montréal et de la région métropolitaine dans les années 1920 et 1930, jusqu’aux paysages de Charlevoix, de la Gaspésie et du Saguenay durant les années 1940.

Ce livre, illustré de plus de 150 peintures, aquarelles, eaux-fortes et pastels, rend compte de la modernité de cet excellent dessinateur et coloriste, et témoigne des diverses étapes d’une démarche artistique remarquable, placée sous le signe de l’exploration et de la liberté.

Il fait le point sur la fructueuse carrière de l’artiste, un des paysagistes les plus accomplis de son temps, qui a multiplié les expériences sur la couleur, créant un style singulier qui a marqué notre imaginaire collectif.

Fruit de plusieurs années de recherche, cet ouvrage interroge plus avant la «légende» Fortin afin de mieux situer l’artiste et son œuvre dans leur époque.

Signé par des spécialistes de l’art de cette période – Richard Foisy, François-Marc Gagnon, Michèle Grandbois, Sarah Mainguy et Esther Trépanier –, il permet de suivre en détail l’itinéraire biographique et esthétique de l’artiste et de saisir toute l’importance de sa contribution à l’histoire de l’art canadien.

MARC-AURÈLE FORTIN
L’EXPÉRIENCE DE LA COULLEUR
Collectif
LES ÉDITIONS DE L’HOMME
Beaux-Arts
2011 – 304 pages – 49,95$

(Ce livre est édité en version francophone et en version anglophone)

LES ÉDITIONS DE L’HOMME