Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->


Après deux romans, La route des petits matins et L’âme frère, GILLES JOBIDON nous offre ce recueil de courts récits poétiques sous forme de tunnel qui va de l’ombre à la lumière.

C’est un bouquet d’esquisses clair-obscur qui fait se dessiner sur nos lèvres « un immense buisson de sourires ».

En trois grandes parties qui portent le nom de trois étapes du processus alchimique, Gilles Jobidon passe de l’œuvre au noir (Nigredo) à l’œuvre au rouge (Rubedo) et termine par l’œuvre au blanc (Albedo), pour tracer un parcours qui va s’éclaircissant comme l’éprouvent ceux qui vivent un travail de deuil.

Il nous propose une suite de croquis minutieux, semblables à des instantanés photographiques, pour tenter de saisir le sentiment amoureux, du désir qui est au commencement jusqu’au deuil qu’il faudra vivre ensuite.

La mort est évoquée plusieurs fois, sans jamais tomber dans le désespoir : « Nulle mort n’est acceptable, jusqu’à ce que de sa brutalité naisse l’arrogance d’une nouvelle vie. »

Puis quelques désillusions, celles de l’enfance, de l’exil volontaire, de l’impossibilité de fuir.

Ensuite, la maladie et la souffrance : « Il faut beaucoup de souffrance, dit-on, pour percer l’orgueil, pour faire éclater les digues du cœur, pour accéder à la complexité du simple », le travail de la terre aussi, avec le magnifique portrait de celui que « La vie […] avait nommé faiseur de jardins. Probablement parce que, comme lui, les plantes font de si piètres voyageuses. »

Thèmes également omniprésents dans les ouvrages de Gilles Jobidon, le sacré et Dieu « Dieu : parce qu’on doit malheureusement tout nommer, on ne sait pas autrement. »

Dans Morphoses, on retrouve aussi avec bonheur des espaces de silence entre les textes, comme des cadeaux qui nous sont offerts pour écouter résonner en nous l’écho de ce qu’on vient de lire.

Enfin, avec Albedo, ce sont des phrases de lumière exprimant l’amour qui terminent le recueil.

Morphoses a été transposé par Gilles Prince à l’intérieur d’une exposition itinérante intitulée Morphoses. Les encres parallèles.

Un livre d’artiste, édité à dix exemplaires, et une installation vidéo, incluant une lecture par le comédien Gilles Renaud, font également partie de l’exposition.

Cette dernière a reçu la mention d’honneur du jury de la Biennale internationale du livre d’artiste de Repentigny en 2005.

L’AUTEUR :

GILLES JOBIDON travaille depuis plus de trente ans dans le milieu de la culture et des communications. Son premier roman, La route des petits matins, a remporté le prix Robert-Cliche 2003, le prix Ringuet 2004 de l’Académie des lettres du Québec, le prix Anne-Hébert 2005, et a été très remarqué par la critique.

L’âme frère, son deuxième roman paru en 2005, est actuellement parmi les cinq finalistes du Prix des libraires du Québec 2006.

La route des petits matins
L’âme frère
Morphoses

MORPHOSES
Gilles Jobidon
LES ÉDITIONS L’HEXAGONE
Collection : « La voie des poètes »
2006 – 104 pages – 14,95$

LES ÉDITIONS L’HEXAGONE