Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->


C’est à l’écrivain Naïm Kattan qu’a été décerné cette année le prix Athanase-David, la plus haute distinction accordée par le gouvernement du Québec dans le domaine des lettres.

Il y a plus de 30 ans, l’écrivain migrant concluait ainsi son premier livre : « Je n’accepte pas la fixité des lieux sûrs et le confort des certitudes. »

Naïm Kattan n’a pas dévié de sa voie : ses cultures arabe, française et canadienne ne se font pas concurrence.

La remise du prix Athanase-David, en accordant à l’écrivain une reconnaissance essentiellement littéraire, vient témoigner de l’importance de son œuvre.

Notes biographiques:

Né en Irak, il s’établit au Canada en 1954 où il s’intéresse et s’intègre à la vie intellectuelle du pays, se consacrant de façon particulière au domaine littéraire.

Il est actuellement professeur associé à l’Université du Québec à Montréal et Directeur de la revue Les Écrits. Romancier, nouvelliste et critique, Naïm Kattan est également l’auteur de plusieurs essais, dont Le Réel et le Théâtral, La Réconciliation, Le Père et Culture : alibi ou liberté ?

Cette information provient du site de l’éditeur HURTUBISE HMH

Voici une partie des titres de cet auteur chez cet éditeur :

Culture: alibi ou liberté?
156 pages | Collection Constantes

Désir et le pouvoir (Le),
210 pages | Collection Constantes

Distraction (La),
162 pages | Collection L’arbre

Écrivain migrant (L’),
203 pages | Collection Constantes

Écrivains des Amériques – Tome I- Les États-Unis,
270 pages | Collection Constantes

Écrivains des Amériques – Tome II- Le Canada anglais,
208 pages | Collection Constantes

Écrivains des Amériques – Tome III- L’Amérique latine,
166 pages | Collection Constantes

Farida,
196 pages | Collection L’arbre

Fiancée promise (La),
234 pages | Collection L’arbre

Fortune du passager (La),
344 pages | Collection L’arbre

Vous pourrez retrouver une description de ces ouvrages en cliquant ici :

NAÏM KATTAN, éditions HURTUBISE

La photographie provient du site : L’ÎLE