Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Meurtres à la clé

Le jour, Taylor Lockwood travaille comme assistante juridique dans un des bureaux d’avocats les plus en vue de Wall Street, Hubbard, White & Willis.

La nuit, elle joue du piano-jazz partout ou elle le peut.

Sa vie est bouleversée le jour où le procureur Mitchell Reece requiert son aide pour retrouver un document volé qui pourrait lui coûter son job, en plus de l’affaire qui lui a été confiée et où les sommes détournées se chiffrent en millions de dollars.

Désireuse de se rapprocher de ce bel homme, brillant et très réservé, Taylor accepte.

Mais, au fil de son enquête dans les arcanes des affaires de son boss, elle ne tarde pas à découvrir un certain nombre de secrets qu’il aurait mieux valu pour elle ne jamais connaître – de quoi briser des carrières et pousser quelqu’un à commettre un meurtre.

Un roman plébiscité lors de sa parution :

« Une vraie réussite. »

– Mystery News

« Un thriller de premier ordre ».

– Mystery Lovers News

L’AUTEUR :

Né à Chicago en 1950, JEFFERY DEAVER étudie le journalisme tout en gagnant en même temps sa vie comme rédacteur pour des revues d’art. Il s’installe à New York, où il obtient son diplôme de Droit, mais sa passion pour l’écriture l’emporte sur sa profession d’avocat.

Il est l’auteur de romans traduits en vingt-cinq langues, récompensés par les Edgar et Ellery Queen Awards dont Priez pour mourir (Plon, 1994) et, chez Calmann-Lévy, Dix-huit heures pour mourir (1996), Tir à l’aveugle (2000), La Place du mort (2002), Meurtre.com (2003).

Son best-seller Le Désosseur (1998) a été adapté au cinéma par Philip Noyce avec Denzel Washington et Angelina Jolie.

Ses romans ont figuré sur les listes de best-sellers en Angleterre, en Allemagne et aux États Unis.

NEW YORK CITY BLUES
(Mistress of Justice)
Jeffery Deaver
Traduction : Thierry Beauchamp et Romain Rabier
LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL
2004 – 352 pages – 29,95$ – 19,95 euros