Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Ados du primaire 11-12 ->


PROPOS SUR LA RELATION PÈRE-FILLE

Partir au loin pour retrouver sa fille

«Je suis parti avec Isabelle par passion, pour lui offrir le meilleur de moi-même. […] sans ma fille, sans mon désir si puissant de vivre auprès d’elle la vie quotidienne comme la vie aventureuse, peut-être n’aurais-je jamais trouvé la force ni la belle folie pour tout mettre en branle.»

La vie est ainsi faite que, de nos jours, la plupart des couples se retrouvent tôt ou tard éclatés. Parmi les débris, il y a les enfants qui, trop souvent, vivent cette séparation avec un grand désarroi.

Ce n’est peut-être pas le cas des enfants du narrateur, médecin de profession, mais il n’empêche que la distance entre Isabelle et lui est devenue manifeste: «Depuis quatre ans et plus, c’était elle, entre tous mes enfants, que j’avais le moins côtoyée.»

Ce départ, c’est donc le désir de colmater une brèche qui s’est creusée entre eux. C’est peut-être aussi, pour le narrateur, une bien grande illusion sur une impossible intimité. Surtout que l’Autre, l’amante du père, viendra se joindre aux voyageurs. Vivre à trois n’est pas chose aisée…

Nomades en pays maori, c’est le journal d’une équipée en Nouvelle-Zélande.

C’est un rêve qui pourrait à tout moment virer au cauchemar mais qui, grâce au miracle de l’amour paternel, glisse vers la complicité.

Rien de spectaculaire.

Quelque chose comme des pas qui grimpent dans le silence des cimes, là où la parole est en quelque sorte osée.

Un récit qui nous fait croire qu’on peut retrouver la main de l’autre, elle qui semblait si éloignée…

L’AUTEUR :

Partir, pour un nomade, ce n’est jamais fuir. C’est plutôt rester en quête. À plusieurs reprises au cours de sa vie, JEAN DÉSY est parti, le plus souvent vers le nord et le Grand Nord.

Mais, il y a quelques années, il a visé l’ouest, les antipodes et la Nouvelle-Zélande. Avec sa fille de seize ans et pendant plus de trois mois, il a vécu en pays maori.

De cette expérience est né un texte qui parle de rencontres, d’escalades, de volcans, de mers et de dauphins. Pourtant, l’essentiel du livre se déroule entre les lignes, au cœur de la relation père-fille, dans ce qui, parfois, peut s’avérer exceptionnel entre l’un et l’autre.

NOMADES EN PAYS MAORI
Jean Désy
XYZ ÉDITEUR,
coll. «Étoiles variables»,
176 pages , 20,00 $

En librairie ou en ligne
XYZ ÉDITEUR