Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Cuba, 1956. Nora et Alicia, deux cousines très proches et complices, vivent une enfance heureuse et insouciante.

Mais la révolution éclate, et Fidel Castro accède au pouvoir.

Un climat de peur, nourri par la répression, s’installe peu à peu.

Nora émigre alors aux États-Unis, laissant Alicia derrière elle, qui s’apprête à vivre des heures sombres à La Havane.

Tandis que Nora, bien nostalgique de son pays natal, s’accommode peu à peu de cet environnement nouveau, Alicia subit les coups durs, dans un Cuba où la situation se détériore.

Grâce aux lettres qu’elles continuent d’échanger, Nora comprend que la vie d’Alicia est devenu un enfer.

Elle décide alors de retourner à la Havane pour lui venir en aide.

Mais ce qu’elle va découvrir à Cuba est bien loin de tout ce qu’elle pouvait imaginer…

L’AUTEURE :
CECILIA SAMARTIN
est née en 1961 à La Havane, pendant la révolution cubaine. Ses parents se réfugient aux Etats-Unis alors qu’elle est encore bébé. Elle grandit à Los Angeles, où elle étudie la psychologie avant de devenir thérapeute, oeuvrant principalement auprès de la communauté latino. Traduits dans 18 pays, ses romans, Le Don d’Anna, La Belle Imparfaite, Rosa et son secret et La Promesse de Lola (L’Archipel, 2010 à 2014), ont conquis un large public.

NORA OU LE PARADIS PERDU
Cecilia Samartin
Traduction Colette Joyeux
LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL
Littérature étrangère
2015 – 462 pages – 29,95$

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL

Quelques titres présentés chez Planète Québec dans cette catégorie :

L’inciseur
Le lys blanc
Lune rouge
Chroniques d’au-delà du seuil – 2. Le siège des dieux
Anne Sinclair – Une femme libre
Labyrinthe fatal
Les quatre filles du révérend Latimer
Moi, Conchita. Rien ne m’arrête
Billy Idol – Drugs, sex & rock’n’roll
Nora ou le paradis perdu