Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Voici la réédition du brûlot Notes d’atelier de l’artiste-peintre Marcella Maltais

« Si j’avais à réécrire ce livre aujourd’hui, je n’y changerais pas un mot », déclare Marcella Maltais au sujet de ses Notes d’atelier, dont la publication en 1991, avait soulevé une polémique durant près d’un an dans le milieu artistique québécois.

Il n’arrive pas souvent que nos artistes-peintres prennent la plume pour éclairer leur démarche.

À voir la maîtrise avec laquelle Marcella Maltais aborde cet exercice, on se prend à le regretter.

Inspirée , sensible, rigoureuse et peu soucieuse de plaire aux maîtres de chapelle, elle affiche un sens de la formule aiguisé que bien des gens de plume pourraient lui envier et que les lectrices et les lecteurs ne manqueront pas de savourer.

Picasso, le Refus global, Borduas et sa descendance, entre autres, en prennent pour leur rhume : « Le Refus global portait merveilleusement bien son nom. Sectaire dans ses partis-pris, GLOBAL dans ses REFUS. Négatif, il est né, négatif il se meurt, stérile, sans progéniture, sans même avoir tracé un chemin pour les jeunes générations

Picasso est un dessinateur. Il a du brio, de l’imagination, mais pas beaucoup de vision-peinture.

Écrit dans une langue bien maîtrisée, Notes d’atelier dénote la lucidité, l’esprit de synthèse, la sensibilité et l’humilité avec lesquels Marcella Maltais aborde son expérience artistique.

Celle qui a suivi l’enseignement des maîtres Jean Dallaire et Jean-Paul Lemieux et qui a fait l’objet de très nombreuses expositions, tant en Europe qu’en Amérique du Nord, présente dans ce livre une réflexion rafraîchissante sur la peinture : « La peinture est un chemin, un moyen de connaissance, une ascèse. Les oeuvres n’en sont que la trace, le résidu alchimique… La peinture n’est pas le sujet ou l’absence de sujet : la peinture, c’est la lumière. Pour apprécier un tableau – figuratif ou non figuratif – , il faut se demander si la lumière en est juste. »

NOTES D’ATELIER
Marcella Maltais
LES ÉDITIONS ÉCRITS DES HAUTES-TERRES
Collection « Calepins »
2006 – 152 pages – 16,95$

LES ÉDITIONS ÉCRITS DES HAUTES-TERRES