Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique spectacles ->


NOTRE-DAME-DE-PARIS
Le Saint-Denis – Montréal

AUTEURS: Paroles: Luc Plamondon
Musique: Richard Cocciante
Metteur en scène: Gilles Maheu
Chorégraphe: Martino Müller
INTERPRÈTES: Hélène Ségara – Nadia Bel (en remplacement de Julie Zenatti)
Garou – Patrick Fiori – Bruno Pelletier – Daniel Lavoie – Luck Mervil
et une trentaine de danseurs et danseuses.

Hier soir, j’ai eu le bonheur d’assister au spectacle NOTRE-DAME-DE-PARIS.

Quoi dire qui n’a pas déjà été dit ou écrit…..

C’est un spectacle éblouissant.

Chaque interprète joue passionnément son personnage.
TOUS SONT REMARQUABLES.

Mais, on en a toujours un ou une qui nous impressionne plus…

Moi, mon coup de coeur va à DANIEL LAVOIE. J’étais habitué d’entendre des chansons plutôt douces et lentes de Daniel Lavoie. Il a dû en faire certaines qui demandaient plus de voix, mais ça ne m’avait pas marquée.

Puis, hier soir, j’ai découvert un DANIEL LAVOIE extraordinaire…. Dans son rôle de Frollo, il est absolument parfait. Et de la puissance de voix, il en a, je peux vous le garantir. Luc Plamondon a vraiment le « pif » pour choisir ses artistes…

Et Garou, je ne peux m’imaginer un Quasimodo avec une voix autre que rugueuse…

La tableau qui m’a le plus marquée? Celui de la fin où les danseuses s’envolent et où Esméralda meurt…. d’une splendeur. Et les 3 Marie (cloches)….. et tous les autres tableaux….

J’écoutais la cassette depuis sa sortie et pour moi chacune des chansons était comme un morceau de casse-tête dans une boîte…. et hier soir, le casse-tête s’est formé, chaque petit morceau a retrouvé son voisin, pour former un tout d’une beauté sauvage et poétique.

La chorégraphie nous laisse bouche bée. Les danseurs sont beaucoup plus que des danseurs, ce sont des acrobates. Ils montent les murs comme de petits singes agiles (tout cela dit non-péjorativement) d’une telle souplesse.

Une mise en scène de Gille Maheu à couper le souffle… Avec très peu de décors, tout est là où il le faut.

Et ça saute et ça danse et ça se lance du haut des airs….

J’étais assise au premier balcon, rangée E…. Une place de choix pour tout voir
J’ignore si les gens au parterre voyaient aussi bien que nous l’ensemble.

Peu de décors à part un mur fantastique qui s’ajuste à chaque tableau selon les besoins et des colonnes soutenant des gargouilles, un lit, une cage…

Des fois, on débourse 30,00$ pour voir un spectacle et on dit: « Oui, c’était bon, ou c’était pas pire! » Mais là, j’en ai eu pour mon 70,00$!!!

Comme ils reviennent en novembre, si vous n’avez pas pu avoir de billets pour cette série, c’est le temps de vous en procurer… Je peux juste m’imaginer France D’Amour en Esméralda et Sylvain Cossette en Gringoire….

En fait, je crois que ce ne sont pas que les chanteurs ou chanteuses qui font le succès de Notre-Dame-de-Paris, c’est le TOUT!!! C’est comme pour Starmania, je ne pouvais pas imaginer une autre que Fabienne Thibault pour interpréter la Serveuse Automate…. mais Marie-Carmen et Luce Dufault furent superbes dans ce rôle..

Vous aimeriez voir leur site internet, celui-ci est en constante évolution:

http://www.ndpofficial.com