Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->


Après ses romans sur l’âme slave, Vladimir Fédorovski rend hommage au génie français.

Fidèle à un style qui a fait de lui l’un des écrivains les plus lus de France, il nous entraîne dans une aventure tumultueuse, celle de l’affinité extraordinaire entre Paris et Saint-Pétersbourg.

Grands tsars, aventuriers passionnés, artistes désespérés et leurs égéries sont les personnages de ce « roman français ».

En recevant Diderot et en achetant la bibliothèque de Voltaire, la Grande Catherine rend hommage à l’universalité féconde du génie français.

Le marquis de la Chétardie, grand favori d’Élisabeth de Russie, faillit devenir « son tsar ».

L’actrice Pauline Viardot enchante le tout Saint-Pétersbourg et rapporte en France un ours nommé Ivan Tourgueniev qui, de Paris, fera connaître au monde Tolstoï et Dostoïevski.

Mais il y aussi les amours démesurées, terribles.

Et Moscou incendiée, Napoléon défait, Paris occupée par les cosaques dans une fête dont le souvenir demeure.

Au XXe siècle, les figures d’une étonnante modernité – Matisse, Diaghilev, Cocteau ou encore aujourd’hui Gorbatchev – sont toutes au centre d’une fresque composée d’une multitude de touches drôles, sensibles, tragiques qui font vibrer à chaque page.

L’AUTEUR :

Romancier et essayiste d’origine russe, VLADIMIR FÉDOROVSKI fut diplomate pendant les grands bouleversements à l’Est.

Écrits en français, ses livres sont traduits dans de nombreux pays.

Son célèbre triptyque, Le Roman de Saint-Pétersbourg, Le Roman du Kremlin et Le Roman de la Russie insolite (prix de l’Europe, prix du meilleur document de l’année et prix Louis Pauwels), a connu un grand succès auprès du public.

Paris – Saint-Pétersbourg est son dix-huitième ouvrage paru en France.

PARIS – SAINT-PÉTERSBOURG
UNE GRANDE HISTOIRE D’AMOUR
Vladimir Fédorovski
LES ÉDITIONS PRESSES DE LA RENAISSANCE
Collection : Récits
2005 – 288 pages – 39,95$ – 20 euros

LES ÉDITIONS PRESSES DE LA RENAISSANCE