Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

Paroxysmes s’intéresse d’emblée au moment tournant de l’existence, à ce moment grave pour tout artiste ou tout poète lorsqu’il fait face soudain à la « montagne »: l’autre fait défaut, la communication ne se fera pas.

Il s’aperçoit qu’il est voué à l’oubli, qu’il va entrer dans l’ombre, qu’il va s’effacer dans la mort, qu’il doit renoncer à ses rêves, qu’il ne trouvera pas la terre natale.

Chez Lenz (1751-1792), cela sera un moment épiphanique dans la montagne, tandis que chez Celan (1920-1970), cela devient une rencontre qu’il tentera par deux fois, dans la montagne, avec Adorno d’abord, et avec le philosophe Martin Heidegger ensuite dans sa retraite de Todtnauberg.

Chez Hölderlin (1770-1843), la question de la rencontre se joue autrement: le paroxysme est atteint dans la contestation de la Loi. C’est l’ordre politique mais aussi l’ordre langagier qui sont contrariés.

Enfin, chez Lautréamont (1846-1870), l’immanence s’est substituée à la transcendance: c’est la terre, « image de mon cœur » disait Lautréamont, qui manifesterait une force de création fondamentale.

Lenz et Büchner, Hölderlin et Celan, Lautréamont et Kiefer…, la poésie comme la peinture prend forme comme « moment d’une rencontre ».

L’AUTEUR :

MICHAËL LA CHANCE est philosophe et poète. Professeur d’histoire et de théorie de l’art à l’Université du Québec à Chicoutimi, chercheur au CELAT et rédacteur à la revue Inter Art Actuel.

Il a publié plusieurs essais, dont Les penseurs de fer; les sirènes de la cyberculture, dans la collection « Spirale » chez Trait d’union; La Culture Atlantide dans la collection « Métissages » chez Fides; Frontalités. Censure et provocation dans la photographie contemporaine dans la collection « Le Soi et l’autre » chez VLB; et tout récemment `Capture totale, Matrix mythologie de la cyberculture, dans la collection « Intercultures » aux Presses de l’Université Laval.

Enfin, mentionnons que les éditions de l’Hexagone ont publié deux recueils de ses écritures poétiques: Leçons d’orage et Carnet du Bombyx. Chimera in vacuo bombinans. Après Fossés d’amour et d’insomnies paru chez Trait d’union, il reçoit le Prix International Saint-Denys Garneau 2003 pour La Trame du temps.

Titres de la collection Le Soi et l’Autre:

FRONTALITÉS
L’ENGAGEMENT DE LA PAROLE
LE TREMBLÉ DE SENS
UNE POLITIQUE DE LA DOULEUR
LE DIALOGUE ENFOUI
L’OEIL ALLUMÉ
CYBERMIGRANCES
BRACONNAGES IDENTITAIRE
LA LITTÉRATURE EN PUISSANCE
PAROXYSMES

La collection « Le soi et l’autre » est dirigée par Pierre Ouellet (UQAM). Elle publie des ouvrages portant sur les formes d’expression littéraires, artistiques et historiques qui mettent en question l’identité individuelle et collective à travers les modes d’énnciation de la mémoire, de la perception et de l’imagination.

PAROXYSMES. LA PAROLE HYPERBOLIQUE
Michaël La Chance
VLB ÉDITEUR
Collection Le soi et l’autre
2006 – 152 pages – 18,95$

VLB ÉDITEUR