Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

« Traduire, c’est difficile » dit Michel Garneau. Et il ajoute généralement : « on se lève pas le matin en se disant : oh que j’ai le goût de traduire ! »

C’est pourquoi, lorsqu’il a accepté de traduire Book of Longing de Leonard Cohen, devenu Livre du constant désir aux Éditions de l’Hexagone au printemps 2007, il s’est donné un défi : après chaque poème traduit, il devait en écrire un.

L’idée était bonne car, après la magnifique traduction des textes de Cohen, Michel Garneau nous offre ce printemps Poèmes du traducteur.

C’est souvent lorsque le poète travaille à autre chose, et que, parallèlement, il se donne le mandat d’amasser des poèmes que ses recueils prennent forme.

C’est à partir du moment où, à l’âge de 18 ans, il s’est lancé le défi, comme Robert Desnos, d’écrire un poème par jour durant un an, que son premier recueil à pris forme.

C’est un peu de cette manière que Poèmes du traducteur a vu le jour.

Ce recueil compte plus de 215 poèmes !

Non seulement Leonard Cohen a-t-il inspiré Michel Garneau, mais lorsque l’on pousse l’expérience jusqu’à lire parallèlement Livre du constant désir et Poèmes du traducteur, on constate que les deux recueils entrent magnifiquement en résonance.

DISCIPLINE
(sit still…/ reste assis tranquille…)

quoi que ce soit
qui me demande
d’être plus que
ce que je suis
ou moins que
ce que je suis
au moment
où je le suis
n’est pas
une sagesse
mais une
dangereuse
folie

L’AUTEUR :

MICHEL GARNEAU est né à Montréal en 1939. Écrivain et metteur en scène, il a étudié au Collège Jean-de-Brébeuf jusqu’à l’âge de treize ans. Il a également suivi des cours de théâtre à l’École d’art dramatique du Théâtre du Nouveau-Monde et comme auditeur libre au Conservatoire d’art dramatique de Montréal.

À partir de 1954, il anime des émissions sur différentes chaînes radiophoniques du Québec et se consacre à l’écriture scénique et poétique.

Il a reçu et refusé, pour des raisons politiques, le Prix du Gouverneur général du Canada en 1977 pour son recueil de poèmes Les petits chevals amoureux.

En 1989, il accepte le Prix du Gouverneur général pour sa pièce pour enfants Mademoiselle Rouge.

POÈMES DU TRADUCTEUR
Michel Garneau
LES ÉDITIONS L’HEXAGONE
Collection L’appel des mots
2008 – 352 pages – 29,95$

Livre du constant désir

LES ÉDITIONS DE L’HEXAGONE

Titres présentés dans cette collection :

Mille pas dans le jardin font aussi le tour du monde
Ce désert de sel entre les doigts
L’Inoubliable. Chronique II
Les dés de chagrin
rock land
Fruits et frontières
Une pierre sur une pierre
Les manivelles
Les abattoirs de la grâce
Comment serrer la main de ce mort-là
Calme aurore
L’Inoubliable Chronique III
Livre du constant désir
Voire
Frères d’encre et de sang
La voix meurt pleine
D’où que la parole théâtre
Présence du large
Poèmes du traducteur