Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Prix du livre jeunesse des bibliothèques de Montréal

Élaine Turgeon, lauréate 2007 pour son livre

Ma vie ne sait pas nager

aux éditions Québec Amérique

Madame Helen Fotopulos, membre du comité exécutif, responsable des espaces bleus et verts et de la condition féminine a remis, au nom du maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, le Prix du livre jeunesse des bibliothèques de Montréal 2007 à l’auteure Élaine Turgeon pour son livre
Ma vie ne sait pas nager publié aux éditions Québec Amérique en 2006.

Madame Fotopulos qui est aussi mairesse de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, a décerné le prix à la lauréate dans la bibliothèque du Mile End dans son arrondissement, en présence de la responsable de la bibliothèque du Plateau-Mont-Royal, madame Vesna Dell’Olio qui a présidé le jury, des membres du jury, ainsi que de plusieurs invités du milieu littéraire.

Ce prix annuel de 2007 $ ─ un montant équivalent à l’année de remise ─ lui est décerné pour la facture exceptionnelle et l’apport original que représente cette publication.

La sélection

L’ensemble du personnel du Réseau des bibliothèques publiques de Montréal a été appelé à soumettre les livres marquants de l’année 2006.

Ainsi, tout ouvrage original de langue française ou anglaise s’adressant à la jeunesse (0 à 17 ans), et publié pour la première fois entre le ler janvier et le 31 décembre 2006, par un auteur ou par un éditeur domicilié sur le territoire de la Ville de Montréal était admissible.

La sélection finale a été effectuée par un jury formé de bibliothécaires jeunesse du réseau.

L’an dernier, ce prix a été remis à Pas si bête publié aux éditions Hurtubise HMH.

Les cinq livres finalistes sont disponibles dans les 44 bibliothèques du réseau.

Pour en savoir plus, il suffit de consulter le site Web : VILLE DE MONTRÉAL – BIBLIOTHÈQUE

ÉLAINE TURGEON :

Avant d’être auteure et conseillère pédagogique, ÉLAINE TURGEON a été une jeune fille en proie aux idées noires et à la mélancolie.

Elle a écrit Ma vie ne sait pas nager car elle aurait eu besoin de lire un roman semblable à son âge et aussi pour montrer que les idées noires, ça passe et on en guérit.

Son premier roman, Une histoire tirée par la queue, lui a valu le prix Cécile-Gagnon.. Outre la série Flavie destinée aux 7 ans et plus, elle a publié Mon prof est une sorcière, un roman qui joue sur les apparence trompeuses.

Titres parus chez Québec Amérique :

Flavie : Une histoire tirée par la queue – Une histoire du tonnerre – Une histoire à dormir deboutUne histoire tout feu tout flamme
Mon prof est une sorcièreMa vie ne sait pas nager

LES ÉDITIONS QUÉBEC AMÉRIQUE