Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique santé, sexualité et sport ->

« Je ne me considérais pas comme une fille extrêmement sexy ou plus attirante que les autres.

Ce n’était pas moi que l’on remarquait dans la rue, mais les hommes qui me connaissaient bien voulaient tous de moi ou presque.

Ce n’est pas nécessaire de correspondre aux images des filles que l’on trouve dans les magazines ou dans les films pornos; il s’agit d’être bien avec soi-même.

J’aimais baiser, j’étais à l’aise avec mon corps et avec ce que j’étais, et ça, ça paraissait.

Des fesses rondes, deux beaux seins durs, une petite brioche en guise de ventre, des cuisses douces et fortes, un visage agréable et des lèvres un peu épaisses. »

Dynamique, Élisabeth Vanasse livre ici des nouvelles érotiques audacieuses sous forme de chassés-croisés entre libertinage et sentiments.

Une écriture précise, franche et détachée.

Des scènes particulièrement charnelles et invitantes.

Un passeport pour le plaisir

RÉCITS COQUINS DES PLAISIRS DÉFENDUS
Élisabeth Vanasse
LES ÉDITIONS QUEBECOR
Collection Nouvelles érotiques no 2179
2007 – 144 pages – 19,95$

LES ÉDITIONS QUEBECOR