Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

La semaine où Artie Cohen doit se marier, son vieil ami Sid, un ancien journaliste noir obsédé par la désinformation, meurt dans d’étranges circonstances.

Or récemment, Sid n’avait cessé de l’appeler à l’aide.

Artie, se sentant coupable, se lance dans l’enquête, délaissant sa nouvelle épouse.

Sid tenait des fiches sur les habitants de Red Hook.

Que savait-il donc, qui ait causé sa mort ?

Est-ce lié aux spéculations immobilières croissantes dans ce quartier de Brooklyn couvert de vieux entrepôts de briques au bord de la rivière ?

Tolya, l’ami russe d’Artie, qui rachète des immeubles comme au Monopoly, est-il dans le coup ?

Dans l’agitation que suscite l’organisation de la convention républicaine à New York, les vieilles peurs ressurgissent.

Un journaliste les entretient en agitant la menace mensongère d’un attentat nucléaire sur la ville.

Sid l’aurait-il démasqué ?

Artie en vient à douter de ses proches : « Tout ressemblait à un mensonge » .

Après Sous la menace, Reggie Nadelson continue d’exploiter le sentiment qui prévaut à New York depuis le 11 septembre : la peur. Tout le monde a peur, dans ses romans sombres et envoûtants, et de tant de choses différentes…

L’AUTEUR :

Née à New York, REGGIE NADELSON a obtenu un diplôme de journalisme à Stanford. Son documentaire consacré à Dean Reed, musicien américain devenu la plus grande star de rock de l’ex-URSS dans les années 1960-80, lui a inspiré un livre, Comrade Rockstar.

Elle collabore au Vogue américain, à plusieurs quotidiens britanniques et écrit une chronique, “All around the shop”, pour The Financial Times magazine.

Amie de Salman Rushdie, Reggie Nadelson partage son temps entre New York et Londres.

RED HOOK
Reggie Nadelson
Traduction Jean Esch
LES ÉDITIONS DU MASQUE
2007 – 360 pages – 29,95$ – 21,50€

Des auteurs qui donnent froid dans le dos… vous en trouverez chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS DU MASQUE