Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

En créant le personnage de Kay Scarpetta en 1990, l’auteure a été la première à dévoiler au public les secrets de l’autopsie et le rôle des sciences légales dans les enquêtes policières. Précurseur de série télévisées comme CSI et de romans comme ceux de Kathy Reichs, elle a réussi l’exploit de faire évoluer Kay Scarpetta en fonction des progrès technologiques qui révolutionnaient sa profession, jusqu’à la rendre, dans cette 15e aventure, plus attachante et plus vulnérable que jamais.

« J’ai décidé que le temps du renouveau était venu, afin de vous offrir un voyage littéraire différent et pourtant familier, un voyage que vous trouverez – j’en suis certaine – encore plus fascinant qu’auparavant. Il pourra même vous choquer. »

-Patricia Cornwell

LE REGISTRE DES MORTS est le cahier officiel où le médecin légiste inscrit les conclusions des autopsies.

Il va bientôt prendre un tout autre sens pour Kay Scarpetta.

Elle vient de s’installer à Charleston, en Caroline du Sud, avec sa nièce, l’ingénieuse Lucy, et son enquêteur Pete Marino.

Plus déterminée que jamais, la voilà aux prises avec une série de morts violentes : une joueuse de tennis retrouvée mutilée à Rome, un enfant martyrisé, un meurtre rituel.

Entre ces affaires, pas d’autre lien qu’une certaine patiente VIP de l’hôpital psychiatrique où Benton Wesley, le fiancé de Scarpetta, mène ses recherches.

D’autres noms s’ajouteront au registre des morts, peut-être même celui de Kay.

« On ne lit pas des enquêtes de sciences légales pour leur côté artistique, mais par fascination pour la façon dont les éléments s’imbriquent. C’st ce que Cornwell a toujours offert et encore une fois elle ne déçoit pas. »

– Times (Angleterre)

L’AUTEURE :

PATRICIA CORNWELL est née à Miami. Elle est l’auteure de dix-huit romans et de deux biographies, tous traduits dans le monde entier. C’est à l’institut médico-légal de Richmond que Patricia Cornwell a accordé sa contribution la plus remarquable. En 1999, elle a activement participé à la création d’une université novatrice, la première dans son genre aux États-Unis, destinée à former des médecins légistes et des pathologistes, le Virginia Institute of Forensic Science and Medecine.

Elle apporte son soutien à diverses causes charitables comme l’éducation, la lutte contre l’illettrisme et l’aide aux victimes.

REGISTRE DES MORTS
Patricia Cornwell
Traduction Andrea H. Japp
LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC
2008 – 480 pages – 29,95$

TITRES DE CETTE AUTEURE CHEZ CET ÉDITEUR :

Signe suspect
Et il ne restera que poussière
Sans raison
Une peine d’exception
La séquence des corps
Une mort sans nom
Tolérance Zéro
Registre des morts

Une petite visite sur le site de cet éditeur vous permettra de découvrir des auteurs fort talentueux :

LES ÉDITIONS FLAMMARION QUÉBEC

VOICI LE SITE DE PATRICIA CORNWELL