Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Pour remercier les Lanaudois et son éditeur, Victor-Lévy Beaulieu, qui ont si bien accueilli les Contes, légendes et récits de Lanaudière, l’auteur publie une suite à ce volumineux corpus.

En effet, le livre « Pour la suite des Contes, légendes et récits de Lanaudière » présente un ensemble de documents complémentaires.

Le livre de 238 pages accompagné de 80 illustrations vous offre 12 autres contes, légendes et récits, les appréciations de plus de 100 personnes dont plusieurs Lanaudois et une vingtaine de recensions, une bibliographie de plus de 400 documents consultés, un index des auteurs, quelques études sur l’anthologie et d’autres textes en rapport avec l’édition originale.

Aussi dans le livre, une nouvelle étude de Pascal Chevrette, Lanaudois et professeur au cégep Montmorency, aborde les contes et les légendes sous un angle particulier : « Récits retrouvés, médias d’antan : une piste de lecture pour apprécier les « Contes, légendes et récits de Lanaudière » est une recherche originale, tant pédagogique que didactique, qui aidera les professeurs du secondaire et du collégial qui enseignent cette matière. Cet article de plus de 4,000 mots sera publié dans la revue Québec français.

Dans son étude, Pascal Chevrette tente de nous faire lire autrement les récits lanaudois, qui ne nous entrainent pas toujours du côté des « fantômes et apparitions, loups-garous et feux follets, maisons hantées, chasses-galerie et diables », mais qui « se nourrissent de la même matière que nos médias : catastrophes naturelles, inondations, tempêtes, réalités économiques, mais aussi actualités judiciaires, disparitions, décès, crimes. Mais aussi : scènes de la vie privée, scènes de la vie communautaire. »

Il fait voir que « saisir l’actualité de ces textes, c’est ainsi devoir reconnaître que nous sommes loin des faits qui ont façonné les légendes, et que les textes de ce recueil en sont un peu les diamants bruts, comme nos nouvelles du jour, qui synthétisent ce qui advient et ce qui en est dit, au carrefour des conversations et des évènements. » Il ajoute que les auteurs lanaudois « étaient nos médias d’antan, [qu’]ils n’avaient pas les mêmes tribunes, pas de lectures de nouvelles de fin de soirées, ni blogues ni reportages, mais [qu’]ils avaient leur façon de faire image pour que l’on se rappelle des évènements et des actions des hommes. »

Une douzaine de recensions dont celle Bertrand Bergeron (Revue Rabaska), Michel Lapierre (Le Devoir) et Daniel Lemay (La Presse) complètent l’édition.

On peut se procurer ce livre à la Librairie Martin (Joliette).

Pour plus d’information, on peut contacter l’auteur par téléphone ou par courriel :

RÉJEAN OLIVIER

Bonne lecture d’été!

Légende de la photo :

Réjean Olivier, auteur du livre « Pour la suite des Contes, légendes et récits de Lanaudière » et Pascal Chevrette, Lanaudois, professeur de français au cégep Montmorency. Ce dernier est l’auteur d’une recherche originale, tant pédagogique que didactique intitulée « Récits retrouvés, médias d’antan : une piste de lecture pour apprécier les « Contes, légendes et récits de Lanaudière » insérée dans le livre.

Contes, légendes et récits de Lanaudière