Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Quelle star, quelle icône comme on dirait aujourd’hui, peut se venter d’avoir attiré dans le monde entier autant d’admirateurs fascinés, d’avoir déchaîné autant de passions ?

Sarah Bernhardt : son seul nom est une légende…

Célèbre pour son jeu et sa voix d’or, elle était capable de tout.

Comme l’écrivait l’un de ses amants : « elle pourrait s’enfermer chez les carmélites, découvrir le pôle nord, s’inoculer le microbe de la rage, tuer un empereur, ou épouser un roi nègre que je n’en serais pas autrement étonné… »

« Je suis un mensonge qui dit toujours la vérité », affirmait le Sphinx de Jean Cocteau.

Elle est Sarah…

Tâche délicate mais passionnante que celle du biographe qui doit démêler le vrai de l’imaginaire, dégager l’authentique de l’affabulation, chez la géniale actrice dont l’illusion était la seule raison d’être.

Il n’empêche.

Celle qui a inspiré les plus grands écrivains et artistes de son temps, d’Oscar Wilde à Marcel Proust, de Montesquieu à Rostand, de Gustave Doré à Alphonse Mucha, celle qui fut la première admiratrice de Cocteau et le dernier amour d’Hugo, ne peut que susciter d’infinies interrogations.

Et que dire de la richesse et de la variété de sa vie sentimentale ?

C’est cette femme hors du commun que cette passionnante biographie fait revivre, tout en retraçant le portrait d’une époque dont elle fut incontestablement l’une des plus grandes héroïnes.

L’AUTEUR :

HENRY GIDEL a déjà publié de nombreuses biographies chez cet éditeur, traduites en huit langues, dont Feydeau, Les Deux Guitry (Goncourt de la biographie), Cocteau, Coco Chanel et Picasso.

Il a reçu le Grand Prix international de la critique littéraire 1991 pour l’ensemble de son œuvre.

SARAH BERNARDT
Henry Gidel
LES ÉDITIONS FLAMMARION
Collection Grandes biographies
Photos noir et blanc
2006 – 406 pages – 44,95$ – 23 euros

LES ÉDITIONS FLAMMARION