Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

En 1967, dans un village de l’est du Pakistan, une femme croit donner le jour à une enfant mort-née.

Mais le sort en décide autrement : Nazneen survit et devient « celle qui a été livrée à son destin ».

À l’adolescence, tandis que sa soeur cadette Hasina choisit la liberté et s’enfuit pour vivre un mariage d’amour, Nazeen obéit à son père, épouse un homme deux fois plus âgé qu’elle, et part vivre avec lui dans une banlieue de Londres.

Entre Chanu, l’époux pontifiant et insupportable mais touchant, Rzaiz, la meilleure amie, avec son allure impossible, son rire sonore et son courage sans bornes, Karim, le jeune amant en plein questionnement identitaire, happé par la montée de l’islamisme ou encore Mme Islam, l’usurière hypocondriaque, Nazeen va peu à peu réussir à s’affirmer, à force de détermination et de sacrifices.

Mais, dans une société où tout semble écrit d’avance, elle découvrira, comme sa soeur Hasina à Dacca, que s’octroyer le droit au bonheur a un prix…

Magnifique portrait croisé de deux soeurs qui cherchent à s’émanciper, Sept mers et treize rivières est une réflexion brillante sur les limites du libre-arbitre.

C’est aussi un tableau acerbe et plein d’humanité du quotidien dans les cités-ghettos, un oeil neuf sur le conflit entre la première et deuxième génération d’immigrés, sur les promesses non tenues de l’intégration et sur la montée des intégristes.

L’AUTEURE :

Élue par la revue Granta parmi les meilleurs jeunes romanciers britanniques de la décennie, finaliste du Booker Prize 2003 et d’un grand nombre d’autres prix littéraires anglais et américains, saluée comme une nouvelle Zadie Smith MONICA ALI a été propulsée sur le devant de la scène littéraire internationale avec ce premier roman-événement.

Née il y a 37 ans à Dacca (ex-Pakistan oriental) d’un père bangladais et d’une mère anglaise, elle vit depuis l’âge de trois ans en Angleterre.

SEPT MERS ET TREIZE RIVIÈRES
(Brick Lanes)
Monica Ali
Traduction : Isabelle Maillet
LES ÉDITIONS BELFOND
2004 – 468 Pages – 29,95$ – 20,60 euros

LES ÉDITIONS BELFOND