Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

Savoir s’orienter!

Comment me suis-je retrouvée au Salon du livre de Montréal, moi l’illustre inconnue de Sherbrooke, à la même séance de signatures que le célèbre Claude Jasmin de Ste-Adèle?

C’est une longue histoire vite résumée que ceux qui l’ignorent pourront lire dans notre bouquin « Toute vie est un roman » publié récemment aux Éditions Trois-Pistoles.

Je ne vais donc pas reproduire ici la préface qui répondrait à toutes vos questions. Je vais seulement vous raconter mon expérience de néophyte dans le monde littéraire et plus particulièrement ma première présence dans un salon du livre qui attire des milliers de personnes chaque année.

Pour débuter, le chum de ma fille lui avait demandé : « À quelle heure ta mère est-elle « exposée » en fin de semaine? ».

Et Louise Turgeon en avait rajouté en me disant :
« J’espère qu’ils ne vont pas trop te poudrer! »
Ça commençait bien!

Mais le Salon du livre de Montréal n’a rien d’un salon mortuaire, surtout à cause de la foule qui s’y presse et des lumières éblouissantes qui l’éclairent! Quand on y arrive, on a l’impression d’entrer, un samedi matin, dans un Club Price « de livres »! Même comptoir d’accueil, même plafond haut, même éclairage… et plein de monde qui circule partout!

Le salon de la Place Bonaventure est un vrai labyrinthe où, même avec une carte routière et un Guide Michelin, on n’arriverait pas à se retrouver!

Au dire de Monsieur Jasmin, cette place serait beaucoup moins intéressante comme lieu d’exposition que les salons de province plus sympathiques à cause de la moins grande affluence et du contact plus convivial entre les visiteurs et les auteurs.

Mon co-auteur et moi avons donc cherché, chacun de notre côté, notre stand 951 pendant au moins 20 minutes, et pas seulement lors de notre première visite! C’était pareil chaque fois que nous devions nous y rendre! Soit nous n’avons n’a pas le sens de l’orientation, soit c’était vraiment mêlant! Et j’opterais pour ces deux affirmations… dans mon cas à tout le moins!

À suivre…

TOUTE VIE EST UN ROMAN

Michelle Dion et Claude Jasmin
LES ÉDITIONS TROIS-PISTOLES
2005 – 360 pages – 29,95$