Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Chronique auteur étranger - «Best-Seller» ->

Une jeune femme prête à tout pour sauver l’entreprise familiale, un jeune homme dévoré d’ambition… Drames, rivalités et romances dans le milieu de l’hôtellerie de luxe.

Honor Palmer rêve de rendre sa splendeur d’antan à l’hôtel familial, jadis joyau des Hamptons, sur l’île de Long Island.

Elle a beaucoup à faire, entre les dettes de son père, les exigences financières de sa soeur et les travaux de remise aux normes.

Mais lorsque Honor pense avoir la tête hors de l’eau, Anton Tisch projette d’ouvrir un nouvel hôtel et d’en confier la gérance à Lucas Ruiz…

Entre l’héritière déchue et le self-made-man majorquin, la guerre est déclarée.

Des Hamptons à Manhattan, en passant par Boston, Paris et Monte-Carlo, Honor et Lucas vont se livrer bataille sans merci pour régner sur le monde des palaces.

À moins qu’ils aient plus à gagner en cédant à l’attirance qui les pousse irrésistibllement l’un vers l’autre.

L’AUTEURE :

TILLY BAGSHAWE est la nouvelle star du roman féminin. En Angleterre, où tous ses romans s’installent en tête des listes dès leur parution, elle est même surnommée la ouvelle Danielle Steel. Ce titre est son premier roman en français à paraître chez Belfond.

SURTOUT NE PAS DÉRANGER !
Tilly Bagshawe
Traduction Sophie Pertus
LES ÉDITIONS BELFOND
Littérature étrangère
2010 -501 pages – 34,95$ – 21,50£

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS BELFOND

Titres chez cet éditeur présentés chez Planète Québec en 2009 dans la catégorie « Auteurs hors-Québec » :

Quitter le monde
Lexi Smart a la mémoire qui flanche
La disparue du désert
Le tumulte des vagues
Le Cycle des Sept – 1. Le serment
Le Cycle des Sept – 2. Le rituel
Le Cycle des Sept – 3. La pierre païenne
Kolyma
Là où les chemins nous mènent
Sans laisser d’adresse
Sashenka
Amours & autres enchantements
Meurtre dans un jardin indien
Très chère Sadie
Les amants de la terre sauvage
Les nuits de Malibu
L’enfant d’Emma
Double Faute
Sans un adieu
Surtout ne pas déranger!