Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Ados ->

rannai2

Neuf mois ont passé.

Oko, encore sous l’emprise de ses parents, peine à accepter les conditions de vie déplorables qu’il a étudiées dans la Bulle citoyenne des colonies lunaires.

De son côté, Issarie avait espéré une existence simple et heureuse dans les villages marginaux des Communautés de la Terre, mais elle se bute à ses doutes et au rejet inexplicable de sa sœur Anya.

Poussés par leurs désirs de s’affranchir de l’oppression familiale, Oko et Issarie prendront chacun part à l’élaboration d’un coup d’éclat à Rannaï.

Alors que la tension sur la Lune est palpable et que la population s’indigne, les dirigeants mettront en place de nouvelles mesures pour apaiser les citoyens et assurer la paix sociale.

Mais à quel prix ?

« L’originalité de Rannaï tient dans la sensibilité de la narration, car elle contraste avec la violence psychologique d’une société quasi totalitaire. […] Leur profondeur [des protagonistes] soutient une montée tragique dépeinte avec dépouillement et efficacité. », pouvait-on lire dans la revue Lurelu à la parution du tome I (finaliste au Prix jeunesse des univers parallèles 2016). Dans le deuxième tome, la colère gronde de plus en plus fort au sein du peuple : les colonies lunaires s’unissent pour reconquérir le pouvoir et les Communautés de la Terre ouvrent illégalement le toit de Rannaï. Quels rôles Issarie et Oko choisiront-ils de jouer ?

 

rannai1RANNAÏ TOME 1 

Les Éditions Druide sont fières de souligner deux évènements importants pour la série Rannaï : le premier tome vient de récolter deux nominations, et le second tome est  maintenant lancé.

L’auteure Karine Raymond s’est d’abord présentée le 13 avril sur la scène des Rendez-vous littéraires, au Salon international du livre de Québec, à titre de finaliste du Prix jeunesse des univers parallèles 2016.

Ce prix, administré par la corporation Passeport pour l’imaginaire, est décerné par des élèves du premier cycle du secondaire et couronne le meilleur roman de science-fiction, de fantasy ou de fantastique en littérature jeunesse.

Le lendemain, Karine Raymond remontait sur la même scène, cette fois comme finaliste du prix Cécile-Gagnon 2015. Nommé en hommage à cette écrivaine pionnière de la littérature jeunesse au Québec, le prix Cécile-Gagnon est remis par l’Association des écrivains québécois pour la jeunesse (AÉQJ) à l’auteur d’un premier roman prometteur.

Enfin, en avril, arrivait chez les libraires le second tome, très attendu, de la série.

Écrite pour les jeunes adultes (14 ans et plus), la série Rannaï donne à imaginer notre civilisation dans cent ans. À travers un récit finement mené, on y découvre les villes-dômes, les colonies lunaires et les villages marginaux. Mais surtout, on plonge dans la vie de deux jeunes, Issarie et Oko.

 

karineraymondL’AUTEURE : KARINE RAYMOND  détient un baccalauréat en design graphique. Elle travaille d’abord dans une maison d’édition, puis devient pigiste. En parallèle, elle suit des cours de littérature et commence à rédiger la série Rannaï. Tout en y abordant d’importantes préoccupations sociales et écologiques, elle sait rendre avec une grande finesse la vie intérieure et sentimentale de ses personnages.

 

RANNAÏ – TOME 1 et TOME 2

Karine Raymond

LES ÉDITIONS DRUIDE

Collection Grimoire

2015/2016 – 288 pages – 19,95$ chacun

 

Découvrez tous les titres publiés chez Druide
Fondées à Montréal en 2011, les Éditions Druide publient de la littérature et des ouvrages de référence en langue française. Elles sont une filiale de Druide informatique, qui produit et commercialise Antidote, le plus grand logiciel d’aide à la rédaction du français et de l’anglais.

(virg)