Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Dans son troisième roman, René Boulanger propose
une interprétation personnelle de la comptine
Trois p’tits chats
que nous connaissons tous.

Chacun des titres de chapitre nous ramène à un segment de la chanson dont les paroles sont, en même temps, intégrées à l’histoire.

Le récit se déroule en France au début de la débâcle des Français devant l’occupation allemande, en juin 1940.

Une mère et sa petite fille, fuyant la guerre qui les menace, sont obligées de quitter leur maison, comme beaucoup de Parisiens.

Elles s’en vont à pied à la recherche du père de la fillette, un aviateur qui, aux dernières nouvelles, était basé à
Bordeaux.

Sophie, la petite fille, quitte alors Paris en emmenant avec elle ses trois petits chats.

Le fermier qui les reçoit porte un chapeau de paille.

La mère et la fille dorment sur un paillasson.

Ainsi va la chanson…

L’auteur nous propose une nouvelle lecture d’une page tragique de l’histoire et ressuscite la magie de l’enfance comme façon d’échapper à la résignation.

Le contraste entre cette chanson joyeuse et la laideur de la guerre est bouleversant.

C’est avec émotion et un grand sens du tragique que René Boulanger nous les raconte.

Il s’adresse d’abord aux Québécois, convaincu que, dans leur inconscient collectif, subsistent des traces de l’invasion de 1759.

Pensant que cette violence enfouie persiste à travers tout l’édifice de la domination que subissent les Québécois, il propose un lien entre ces deux événements historiques, au Québec et en France, dont le point commun serait l’assujettissement d’un peuple par un autre.

Après Rose Fenian et Les feux de Yamachiche, René Boulanger signe ici un ouvrage de fiction où la magie et la poésie viennent illuminer la tragédie historique.

L’AUTEUR :

RENÉ BOULANGERest né en 1951 à Saint-Paulin, dans le comté deMaskinongé, pays de Jacques Ferron et d’Antoine Gérin-Lajoie.

Formé en littérature et en cinéma à l’UQAM, il a publié deux
romans historiques chez VLB éditeur, Rose Fenian en 1993 et Les feux de Yamachiche en 1997.

Son oeuvre témoigne de son souci d’explorer la condition québécoise, façonnée par la guerre de conquête et perpétuée
par la domination coloniale.

Pour le cinéma, il a signé trois scénarios de courts-métrages
qui ont été portés à l’écran dans les années quatre-vingt-dix.

Il termine actuellement l’écriture d’un long-métrage, Fleur de Cobalt, qui devrait être tourné en 2007.
– 120 pages- 17,95 $

TROIS P’TITS CHATS
René Boulanger
VLB ÉDITEUR
Roman
2006 – 120 pages – 17,95$

VLB ÉDITEUR