Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteurs québécois - Essais, biographie, documents ->

«On me prend trop au sérieux, c’est la croix que je porte », lance Jean- François Lisée dans l’introduction à Troisième millénaire – Bilan final, publié chez Stanké.

Trop sérieux, Jean-François Lisée ?

Trop sérieux, celui qui aura été, pendant près de vingt ans, journaliste et correspondant à Paris et à Washington, conseiller des premiers ministres Jacques Parizeau et Lucien Bouchard ? Qui sait ?

Mais dans Troisième millénaire – Bilan final, l’auteur fait la preuve qu’il sait poser un regard critique sur notre société et notre histoire pour en ramener des réflexions d’une
justesse étonnante, saupoudrées d’humour, autant lorsqu’il résume l’histoire :

1692 : Madeleine de Verchère, quatorze ans, seule dans le fort de son père, fait croire aux Iroquois qu’une garnison de soldats est à ses côtés. Naissance du théâtre québécois.

… que l’anatomie : Le pouce fut toujours trop modeste, un peu en retrait des autres doigts, pour tout dire désaligné. Honteux de sa petitesse, peut-être. En vérité, c’est le Napoléon de la main. D’abord, il est le plus intelligent.

… ou la culture populaire : J’appelle à la création d’une organisation de défense des téléspectateurs.

Troisième millénaire – Bilan final, c’est quarante billets savoureux regroupés en neuf thématiques.

Ce recueil constitue un examen à la loupe de la première décennie du troisième millinéaire.

D’abord publiées dans L’actualité et sur le blogue de l’auteur, ces chroniques mises à jour et bonifiées offrent une critique acerbe de la société québécoise d’aujourd’hui.

Jean-François Lisée y décortique autant le « siècle des femmes » que les bande-annonce de cinéma, la difficulté d’être terroriste ou la rage du iPhone.

Des textes d’une émotion surprenante (dont « Mes ennemis les pingouins ») chevauchent une réflexion bien nourrie sur les lubies de la droite chrétienne (« Le CanaDa Vinci Code »).

L’on retrouve même un petit cours sur les trous dans notre mémoire collective, assaisonné d’un résumé des dernières thèses extraterrestres.

Fin observateur, Jean-François Lisée est de ceux qui, en plus de décrire le Québec d’aujourd’hui, sont en train de le penser.


TROISIÈME MILLÉNAIRE – BILAN FINAL
Chroniques impertinentes
Jean-François Lisée
LES ÉDITIONS STANKÉ
2011 – 160 pages – 19,95$

Découvrez tous les titres pubiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS STANKÉ