Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Auteurs québécois - Adultes/Ados ->

Michèle était douce, tendre. Avec à la fois des idées souvent très sombres et un sens de l’humour époustouflant. Un besoin d’absolu inflexible, des idéaux exacerbés. Et une capacité de détachement et de rempli sur soi qui ne cessait d’étonner tous ses proches.

Élément vital d’une famille symbiotique, Michèle abandonne un jour tous ceux qu’elle aime et disparaît dans la nuit, avec dans ses poches son portefeuille, une photo d’Annie, son passeport, sa montre… Elle a bordé ses deux fillettes, leur a lu Le Petit Poucet, est sortie dans la neige et n’est pas revenue.

Seul avec ses filles, Louis a passé quinze ans à attendre le retour de celle qu’il avait tant aimée.

Quinze ans à tenter de comprendre, à chercher, à se résigner.

Quand Michèle annonce son retour, ce sont deux jeunes femmes qui l’attendent, amères, en colère, et un mari à la fois désemparé et compréhensif.

En abordant le difficile sujet de l’absence de la mère, DIANE-MONIQUE DAVIAU ose donner naissance à des mots qui disent l’innommable ; les mères aussi peuvent en avoir assez.

Combien de femmes se reconnaîtront dans l’aliénation de Michèle ?

Combien se diront qu’enfin, une voix s’élève pour crier ce sentiment d’absence au sein même de la vie, cette distance par rapport à soi-même ?

Inspirée d’une nouvelle parue dans la vie passe comme une étoile filante (L’instant même, 1993) ce roman renoue avec Michèle Trock avec toujours la même douceur, et cette distance respectueuse qui s’abstient de juger le personnage, comme on refuse de condamner une amie.

L’AUTEURE :

DIANE-MONIQUE DAVIAU évolue depuis toujours dans l’univers des lettres québécoises.

Traductrice de l’allemand, correctrice, réviseure, elle a participé à un grand nombre de collectifs, revues et événements.

Préoccupée par la qualité de l’écriture, elle est reconnue pour ses exigences stylistiques aiguës.

Son livre précédent, Ma mère et Gainsbourg, avait été en nomination au Grand Prix du livre de Montréal et au Grand Prix des lectrices elle Québec.

UNE FEMME S’EN VA
Diane-Monique Daviau
LES ÉDITIONS L’INSTANT MÊME
2004 – 228 pages – 24,95$

LES ÉDITIONS DE L’INSTANT MÊME