Art et culture
Accueil -> culture -> Louise Turgeon -> Actualités littéraires ->

8e Festival littéraire international de Montréal

Hôtel Hyatt Regency Montréal
(au Complexe Desjardins, 1255 rue Jeanne-Mance)

THÈME 2006 :

UNE VILLE, DES MOTS – THE CITY OF WORDS –
CIUDAD DE LAS PALABRAS

Du 5 au 9 avril 2006.

Depuis la création de Metropolis bleu, plus de 1000 auteurs et plus de 40 000 festivaliers ont participé aux événements Metropolis bleu.

En 2006, Metropolis bleu rassemblera encore une fois plus de 200 auteurs, traducteurs, musiciens, journalistes et éditeurs venus du monde entier pour cinq jours d’activités littéraires diverses en plusieurs langues, notamment en français, en anglais et en espagnol.

Le Festival 2006 sera l’un des événements marquants de l’année « Montréal, capitale mondiale du livre 2005-2006 ». Cette année encore, pendant cinq jours, le Festival présentera un feu roulant d’activités (tables rondes, lectures, conférences, entrevues sur scène) en français, en anglais et en espagnol). Un colloque international (organisé en partenariat avec l’ASTED) viendra également ponctuer le Festival 2006 : « Le savoir par la bande », sur la bande dessinée et ses usages pédagogiques.

Le thème du Festival 2006, Une ville, des mots/The City of Words/Ciudad de las Palabras, souligne le choix de Montréal comme capitale mondiale du livre par l’UNESCO.

Ce thème nous permettra de faire découvrir ou redécouvrir des auteurs qui ont vécu ou écrit à Montréal, ou encore sur Montréal, et ce, en français, en anglais, en espagnol et en d’autres langues. Il annoncera le projet intitulé Une ville, des mots – les mots des écrivains montréalais affichés dans les espaces publics – un projet qui fera valoir les écrits des auteurs à qui nous rendrons, de cette façon, un hommage tout à fait exceptionnel et qui transformera de manière durable le « paysage littéraire » montréalais.

Le Festival 2006 accueillera non seulement des auteurs montréalais mais aussi des écrivains de tous les genres et de tous les coins du monde – et de plusieurs langues – et des lecteurs de tous les niveaux (membres de groupes d’alphabétisation, nouveaux immigrants apprenant le français, élèves du primaire et étudiants du secondaire et du cégep, membres du grand public ayant des intérêts de lecture variés) afin de faciliter le dialogue.

Metropolis bleu est à l’image même de Montréal : audacieux, éclectique, amusant, inattendu, vraiment international et ouvert sur le monde.

C’est ça, Montréal. C’est ça, Metropolis bleu.

POUR TOUTES LES INFORMATIONS :

MÉTROPOLIS BLEU