Art et culture
Accueil -> culture -> Tous les chroniqueurs du passé -> Chronique auteur étranger - Littérature, essai et document ->

Nous aurons des nuages

profonds comme des tombeaux

Joseph Bialot est l’un des rares Français à avoir vécu la libération d’Auschwitz.

Entre le 18 janvier 1945, début de l’évacuation du camp et des marches de la mort, et le 27 janvier, date de l’arrivée des Soviétiques, la vie – ou la mort – de milliers de déportés s’est jouée en Haute-Silésie.

Entre le départ des SS et l’arrivée des libérateurs, les prisonniers de l’enceinte concentrationnaire ont vécu un purgatoire indéfinissable, jamais oublié et qui permet à l’auteur de raconter « sa » déportation, copie conforme de celle de millions d’autres hommes et femmes, depuis le jour de 1944 où, à vingt ans, courant sous la menace d’une rafale de mitrailleuse, il a « cessé de faire partie du monde normal » pour revêtir une nouvelle peau : celle du déporté…

Après « soixante-cinq ans de fausse résurrection », Joseph Bialot évoque les six mois qu’il a passé à Auschwitz, mais aussi le réapprentissage de la vie, d’abord à Cracovie puis à Paris et, dans un long avant-propos, la « prolifération d’autres feux » depuis le jour de 1945 où les crématoires se sont éteints…

L’AUTEUR :

JOSEPH BIALOT est né à Varsovie en 1923. Sa famille s’installe en 1930 dans le quartier populaire de Belleville, à Paris. Engagé dans la résistance, il est arrêté à Grenoble lors d’un contrôle d’identité, le 25 juillet 1944, et déporté à Auschwitz.

Neuf années de psychanalyse lui seront nécessaires pour en sortir corps et âme.

Après guerre, il est successivement ouvrier agricole, apprenti ébéniste, bonnetier, puis entreprend des études psychologie et publie à 55 ans son premier roman, Le Salon du prêt-à-saigner (Gallimard), grand prix de littérature policière 1979.

Plus de trente romans suivront, dans la « Série noire » ou au Seuil, certains évoquant ce « passé qui ne passe pas » (La station Saint-Martin est fermée au public, Fayard, 2004 ; 186 marches vers les nuages, Métailié, 2009). Il est également l’auteur de L’Héritage de Guillemette Gâtinel (Rivages, 2011).

VOTRE FUMÉE MONTERA VERS LE CIEL
Joseph Bialot
LES ÉDITIONS DE L’ARCHIPEL
Biographie
2011 – 272 pages – 29,95$ – 19,95 €

Découvrez tous les titres publiés chez cet éditeur :

LES ÉDITIONS L’ARCHIPEL

Les 50 lois des femmes qui réussissent
Les armes chimiques et biologiques
C’était les années 50
Vincent, gentilhomme galant – 1. Le naïf libertin
Bons baisers du tueur
N’ayez crainte
Je bosse enfin à la télé
Le voile de la douleur
L’effet papillon. À petites causes, grands effets
Le Bhoutan à contre-courant du monde
Trenet, le philosophe du bonheur
Joséphine l’obsession de Napoléon
Bernard Giraudeau. Le baroudeur romantique
Vincent, gentilhomme galant – 2. Le dernier carnaval
Les trois princesses de Monaco
Votre fumée montera vers le ciel