Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le dimanche 4 décembre 2005 à 14 h

Concert-bénéfice annuel précédé de l’intronisation au Panthéon canadien de l’art lyrique de Madame Pierrette Alarie

L’Opéra de Montréal présentera, pour sa 26e saison, la 10e édition de son Gala annuel, véritable célébration de l’art vocal et événement très prisé du grand public et des amateurs de beau chant.

Ce grand concert-bénéfice offrira un bouquet des plus grands airs d’opéra. Vingt-huit chanteurs, autant de talents lyriques, seront sur scène en faisant revivre une pléiade de personnages dans de grandes mélodies qui ont marqué l’histoire de l’opéra. Ces interprètes de la scène lyrique du Canada et des États-Unis s’uniront à une même enseigne, celle de la passion des voix pour offrir cet incontournable événement lyrique.

Qu’elle soit prima donna, jolie cousette, comtesse ou même grande cantatrice!, et qu’il soit officier, triste roi, peintre bohème, ou même lord ventru!, les interprètes épouseront tour à tour des personnages marquants du répertoire. Le programme du Gala a été orchestré pour offrir aux spectateurs des solos, duos, ou ensembles vocaux, dans l’éclectisme des styles et couvrant deux siècles de l’histoire de la musique. Des airs d’Ariane à Naxos, Don Carlo, Falstaff, La dame de pique, Roméo et Juliette, Susannah et Tosca prendront vie devant le public. Ces extraits de chefs-d’oeuvre, de Giuseppe Verdi à Carlisle Floyd, en passant par Richard Strauss, Piotr Ilitch Tchaïkovsky, Giacomo Puccini et Charles Gounod, seront magnifiés par la passion du chant que partagent les interprètes.

Vous pourrez entendre : Phillip Addis, baryton (Canada) ; Allison Angelo, soprano (Canada) ; David Matthew Bedard*, basse (Canada) ; Emilia Boteva*, mezzo-soprano (Canada, née en Bulgarie) ; Norine Burgess*, mezzo-soprano (Canada) ; Janinah Burnett*, soprano (États-Unis) ; Nicole Cabell*, soprano (États-Unis) ; Arturo Chacón-Cruz*, ténor (États-Unis, né au Mexique) ; Sarah Coburn*, soprano (États-Unis) ; Michel Corbeil, ténor (Canada) ; Gianna Corbisiero, soprano (Canada) ; Gregory Dahl*, baryton (Canada) ; Etienne Dupuis, baryton (Canada) ; Manon Feubel, soprano (Canada) ; Lyne Fortin, soprano (Canada) ; Claude Grenier, basse (Canada) ; Marc Hervieux, ténor (Canada) ; Joshua Hopkins*, baryton (Canada) ; Angela Horn*, mezzo-soprano (États-Unis) ; Kristopher Irmiter*, baryton-basse (États-Unis) ; Jeffrey Kneebone, baryton (États-Unis) ; Aline Kutan, soprano (Canada) ; Gaetan Laperrière, baryton (Canada) ; Marie-Josée Lord, soprano (Canada) ; Stephen Morscheck, basse (États-Unis) ; Nicolae Raiciu*, baryton (Canada, né en Roumanie) ; Dongwon Shin, ténor (États-Unis, née en Corée du Sud) ; et Arianna Zukerman*, soprano (États-Unis).

* première apparition à l’Opéra de Montréal

C’est le maestro américain James Meena qui dirigera le Choeur de l’Opéra de Montréal et l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal. Il s’agit de la deuxième présence de monsieur Meena à la direction du Gala alors qu’il officiait lors de la 8e édition en 2003. Tenir la barre de cet exigeant concert représente quasiment un exploit pour celui qui occupe le podium alors que se succèdent les chanteurs durant près de quatre heures.
Poursuivant une tradition qui est chère à la direction de l’Opéra de Montréal, un hommage sera rendu à l’une des personnalités émérites canadiennes qui a marqué le domaine de l’opéra au Canada. Madame Pierrette Alarie, l’une des plus illustres sopranos du Québec, rejoindra les 47 membres intronisés à ce jour au Panthéon canadien de l’art lyrique, un honneur qui lui revient de droit, soulignant ainsi son talent qui a connu un grand rayonnement sur la scène nationale et internationale.

Pierrette Alarie
Née à Montréal, Madame Pierrette Alarie est certainement parmi les artistes lyriques les plus célèbres que le Québec a vu naître. Bel cantiste née et mozartienne par excellence, on lui doit notamment de grandes interprétations des rôles de Mireille, Rosina (Le barbier de Séville), Susanna (Les noces de Figaro), Constanze et Blonde (L’Enlèvement au sérail) et, Oscar (Un bal masqué) sous la direction de Bruno Walter qui marqua ses débuts au Metropolitan Opera de New York en 1945. Avec son mari, le ténor Léopold Simoneau, elle a constitué un duo désormais célèbre qui s’illustra sur plusieurs scènes d’Europe et d’Amérique du Nord ainsi que dans de nombreux festivals. Après des années de succès sur les scènes européennes, Pierrette Alarie se retire et enseigne la mise en scène aux États-Unis. Dix ans plus tard, elle s’installe en Colombie-Britannique avec son mari où elle fonde et dirige le Canada Opera Piccola.

Au cours de ses 32 ans de carrière, Pierrette Alarie s’est attiré les plus grands éloges de la presse internationale et son nom figure brillamment auprès des plus illustres cantatrices québécoises qui l’ont précédée. À la scène comme au concert, sa voix au timbre pur et cristallin, admirablement conduite, à l’aigu facile et d’une grande souplesse, a su plaire constamment aux critiques et aux mélomanes les plus exigeants.
Pierrette Alarie est Chevalière de l’Ordre national du Québec (1997) et recevait en 2003 le Prix du Gouverneur général du Canada pour les arts de la scène.

Créé en novembre 1991 par l’Opéra de Montréal, le Panthéon canadien de l’art lyrique reconnaît la contribution exceptionnelle d’artistes et de personnalités québécoises et canadiennes à l’épanouissement de l’art lyrique au Canada. Le nom de Pierrette Alarie s’ajoute aux noms de tous ceux et celles (47) qui ont été intronisés depuis 1991.

PRÉSENTÉ PAR :MARBILOSU, Fondation J. Armand Bombardier, Banque Scotia, Great-West Life

À la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts

Billets : 40 $, 75 $ et 150 $* (taxes et redevance comprises)
*un reçu de charité de 50 $ vous sera remis.

Billetterie de la PdA (514) 842-2112 ou sur le site… ou à la billetterie de l’OdM (514) 985-2258 ou sur le site