Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

AbeillesLa Maison Saint-Gabriel accueille 40 000 abeilles !

La Maison Saint-Gabriel, musée et site historique, s’est lancée dans l’aventure de l’apiculture urbaine avec l’installation de quatre ruches dans le jardin de la Métairie. En collaboration avec Alvéole, le musée souhaite sensibiliser les citadins au déclin des abeilles, contrer le manque majeur de pollinisateurs en ville et favoriser une population d’abeilles en santé.

Au début du mois de juin, les apiculteurs urbains de la firme Alvéole sont venus installer les ruches dans un lieu réservé sur le site du musée. Hier, à l’occasion de la fête annuelle des Amis du musée, Étienne Lapierre, apiculteur et cofondateur d’Alvéole a tenu un atelier sur l’apiculture urbaine devant un public curieux et enthousiaste.

« Le monde des abeilles est fascinant, c’est une belle surprise que la Maison Saint-Gabriel nous fait avec cet invité. », partage une participante.

« Nous sommes très sensibles à l’importance des abeilles dans notre écosystème puisque que nous sommes dépendants d’elles pour la préservation de nos jardins » nous confie Madeleine Juneau, directrice générale du musée.

Suite à l’arrivée de ces quatre colonies totalisant près de 40 000 abeilles qui se multiplieront pour atteindre plus de 240 000 abeilles vers la fin de la saison, la Maison Saint-Gabriel invite la population à l’appuyer dans cette aventure avec sa campagne adopteuneabeille.org. « L’objectif est d’impliquer concrètement le public dans le processus de sauvegarde des abeilles et d’assurer la pérennité du projet d’apiculture dans les jardins du  musée », nous explique Madame Juneau.

L’importance d’une pollinisation efficace est essentielle à la survie des plantes rares et indigènes qu’on retrouve sur le site du musée. La présence d’abeilles à la Maison Saint-Gabriel, c’est l’équivalent de dizaines de milliers et bientôt, des centaines de milliers de conservatrices qui veillent à la préservation des trésors vivants qui poussent dans ses jardins. En effet, les butineuses auront fort à faire avec la quantité de plantes mellifères à leur disposition pour la fabrication du miel. Sa couleur et son goût demeurent un mystère à découvrir lors de sa récolte à l’automne.

La Maison Saint-Gabriel

Musée et site historique

2146, place Dublin

Pointe-Saint-Charles

Près du parc Marguerite-Bourgeoys, rue Wellington.

À moins de cinq minutes en auto du Vieux-Montréal

et près du métro Charlevoix, autobus 57 Est.

Renseignements : 514 935-8136

http://www.maisonsaint-gabriel.qc.ca