Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->
Lombes
Photo Luc Senécal

Anatomie d’un souffle – Une soirée inédite de danse et musique

avec les danseurs du Carré des Lombes et le Grand Orgue Pierre-Béique

Une présentation de l’Orchestre symphonique de Montréal et de Danse Danse

Les 6 et 7 mai 2016, 20 h, Maison symphonique de Montréal

Une grande première ! Le Carré des Lombes, l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) et Danse Danse s’associent le temps de deux représentations pour la création d’une soirée unique célébrant la rencontre de la danse contemporaine et du Grand Orgue Pierre-Béique.

Dans le cadre de la série Hommage au compositeur canadien John Rea de la SMCQ, l’Orchestre symphonique de Montréal lui a comman œuvre pour orgue qui sera interprétée par son organiste en résidence Jean-Willy Kunz en première mondiale. Du même coup, l’OSM invite pour la première fois une artiste de la danse contemporaine, Danièle Desnoyers, à créer une œuvre chorégraphique.

On y découvrira donc une composition originale de John Rea intitulée Libera me, et qui se décline en trois mouvements. Le programme musical sera complété, entre autres, par des œuvres pour orgue des compositeurs Messiaen, Sweelinck et Pärt, également interprétées par Jean-Willy Kunz. Pour habiter l’espace grandiose de la Maison symphonique, Danièle Desnoyers a imaginé des tableaux humains dialoguant avec les structures musicales, tissant un réseau de rencontres dans un jeu relationnel. Les danseurs du Carré des Lombes interprèteront la chorégraphie nourrie de l’imagerie suscitée par la musique.

*Le Grand Orgue Pierre-Béique a été généreusement offert à l’OSM par madame Jacqueline Desmarais.

ANATOMIE D’UN SOUFFLE

Une série de tableaux chorégraphiques dans lesquels dialoguent 17 danseurs et le Grand Orgue Pierre-Béique. Des échanges entre la chair et le son, entre les mouvements et le caractère immuable de cet instrument plus grand que nature. Le programme musical est composé d’œuvres incontournables du répertoire pour orgue et d’une création mondiale.

PROGRAMME MUSICAL

MessiaenLe banquet céleste  ByrdRecueil de virginal Fitzwilliam (extrait), n121, « Pavana Lachrymae » (d’après John Dowland) John ReaLibera me no 1 – création mondiale, commande de l’OSM Sweelinck, Variations sur Mein junges Leben hat ein End  MessiaenLes corps glorieux (extrait) : n6, « Joie et clarté des corps glorieux » John ReaLibera me no 2 – création mondiale, commande de l’OSM Manari, Studio da concerto Salve Regina  PärtTrivium  Alain, Deuxième fantaisie MessiaenL’Ascension (extrait) : no 3, « Transports de joie d’une âme devant la gloire du Christ qui est la sienne » John ReaLibera me no 3 – création mondiale, commande de l’OSM

Ce concert est aussi présenté dans le cadre de la série Hommage à John Rea de la SMCQ.

Causeries post concert

Après chacune des représentations, Matthieu Dugal s’entretiendra avec Jean-Willy Kunz et Danièle Desnoyers lors d’une causerie présentée au foyer Allegro de la Maison symphonique.

DANIÈLE DESNOYERS

Figure majeure de la danse contemporaine québécoise, Danièle Desnoyers se distingue par l’art de mettre en scène le point de convergence entre danse, arts visuels et musique. Depuis 1989, Danièle Desnoyers a signé une quinzaine de créations pour sa compagnie, Le Carré des Lombes.

Son travail a été présenté sur de nombreuses scènes prestigieuses et reçoit le soutien de partenaires d’ici et de l’étranger, tel que le Baryshnikov Arts Center de New York, TanzWerkstatt de Berlin, les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis et le Théâtre National de Chaillot à Paris ainsi que le réseau des diffuseurs pancanadiens CanDance. Danièle Desnoyers est professeure en pratiques artistiques au Département de danse de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).

JEAN-WILLY KUNZ

Jean-Willy Kunz est le premier organiste en résidence de l’OSM. En plus de jouer avec l’Orchestre ainsi qu’en récital, il assure le développement et la mise en valeur du Grand Orgue Pierre-Béique de l’OSM, installé à la Maison symphonique de Montréal.

Lauréat de plusieurs concours d’orgue, il a étudié au Conservatoire de Lyon, au Conservatoire de musique de Montréal, puis à l’Université McGill où il a obtenu un doctorat sous la direction de John Grew. Il est l’organiste et le claveciniste de l’ensemble Caprice, ainsi que l’organiste de la Société de Musique Contemporaine du Québec. On a notamment pu l’entendre avec le Studio de musique ancienne de Montréal et l’Orchestre symphonique de Québec, mais aussi avec le Cirque du Soleil, un quintette de jazz et des chanteurs tels Pierre Lapointe, Karen Young, Rufus et Martha Wainwright. Sa discographie comprend plusieurs enregistrements qui dénotent la polyvalence de ses influences musicales.

En septembre 2015, Jean-Willy Kunz a été nommé professeur d’orgue au Conservatoire de musique de Montréal.

LE GRAND ORGUE PIERRE-BÉIQUE

L’orgue de la Maison symphonique de Montréal, inauguré le 28 mai 2014, a été réalisé par la maison Casavant pour le compte de l’OSM qui en est le propriétaire, avec la collaboration des architectes Diamond Schmitt + Ædifica pour sa conception visuelle. Il s’agit d’un grand orgue d’orchestre, inscrit dans les registres du facteur de Saint-Hyacinthe comme opus 3900. Il comporte 109 registres, 83 jeux, 116 rangs et 6 489 tuyaux.

Il porte le nom de Grand Orgue Pierre-Béique, en hommage au fondateur et premier directeur général de l’OSM (de 1939 à 1970). Ce mélomane engagé et gestionnaire avisé avait pris la relève de dame Antonia Nantel, épouse de monsieur Athanase David, qui agissait depuis 1934 comme secrétaire du conseil d’administration de la Société des concerts symphoniques de Montréal, l’organisme ancêtre de l’OSM.

L’achat de cet orgue a été rendu possible par une gracieuseté de madame Jacqueline Desmarais qui en a assumé le coût total et a voulu ainsi perpétuer par son appellation le souvenir de l’irremplaçable contribution de monsieur Pierre Béique à la mission d’excellence de l’OSM.

L’Orchestre symphonique de Montréal tient à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal et la Ville de Montréal pour leur généreux soutien. L’Orchestre symphonique de Montréal est présenté par Hydro-Québec. BMO Groupe financier est partenaire de la saison 2015-2016.

Danse Danse tient à remercier le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal pour leur généreux soutien. CGI est partenaire de la saison 2015-2016 de Danse Danse.

Billets à partir de 35 $

À la billetterie de la Place des Arts (514 842-2112) ou à l’OSM (514 842-9951)

ARTISTES ET CRÉDITS : Ÿ Jean-Willy Kunz, organiste en résidence de l’OSM Ÿ Danièle Desnoyers, chorégraphe Le Carré des Lombes Ÿ Karina Champoux, Laurence Dufour, Jean-Benoit Labrecque-Gilbert, Pierre-Marc Ouellette, Nicolas Patry, Clémentine Schindler, Anne Thériault, danseurs Ÿ Chœur de 10 danseurs du Département de danse de l’Université du Québec à Montréal, de l’École de danse contemporaine de Montréal et du Département de danse contemporaine de l’Université de Montréal Ÿ Angelo Barsetti en collaboration avec Marianne Thériault, maquillages et coiffures Ÿ Marc Parent, concepteur lumières