Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Lumières ->

Jusqu’au 20 mars 2016



ANIMAUX

Une création de Daniel Brière et Alexis Martin
avec Sophie Cadieux, Hubert Proulx
et des animaux

Une ménagerie d’hiver présentée à l’heure du brunch!
Fascination, crainte, affection, dégoût, protection, exhibition, anthropomorphisme… Depuis des siècles, voire des millénaires, notre relation à l’animal est toute pétrie d’ambiguïté. Mais un véritable dialogue est-il possible entre l’humain et l’animal? Comment rendre compte de la nature exceptionnelle et banale de cette histoire commune sur un plateau de théâtre? Peut-on, par exemple, mettre en scène un chien, un chat, un cochon, diriger un furet? Peut-on partager une émotion esthétique avec une tourterelle?

Le NTE, toujours en quête de nouveaux défis, fait le pari qu’il est possible d’orchestrer l’aléatoire et l’indomptable en plaçant des animaux en situation de représentation. À l’heure du brunch – moment de la journée où la lumière est à son zénith et la faune, pleinement éveillée–, les spectateurs sont conviés à venir rencontrer plusieurs espèces animales, dont deux authentiques spécimens humains fichés U.D.A.

Qui sait quelle poésie et quelle révélation peuvent surgir d’un geste, d’un contact, d’un silence, d’une parole ou d’un mugissement! Cette ménagerie théâtralisée donnera aussi l’occasion de vérifier si l’animal, libéré de la conscience de soi paralysante, ne constitue pas, en quelque sorte, l’acteur idéal…

Le spectacle «Animaux» pose la question suivante : « Qu’est-ce qui fait de moi un être humain? » Question fondamentale s’il en est une, portée à un niveau inouï d’acuité par les grandes catastrophes du siècle dernier et réanimée douloureusement par les génocides et ethnocides en cours.

«Le conflit politique décisif, qui gouverne tout autre conflit, est, dans notre culture, le conflit entre l’animalité et l’humanité de l’homme » ; c’est pourquoi « se demander en quelle manière l’homme a été séparé du non-homme et l’animal de l’humain est plus urgent que prendre position sur les grandes questions, sur les prétendus valeurs et droits humains».
– Giorgio Agamben, L’Ouvert : de l’homme et de l’animal.

Une création de Daniel Brière et Alexis Martin
Interprétation : Sophie Cadieux, Hubert Proulx et des animaux

Scénographie : Jean Bard
Musique et conception sonore : Michel F. Côté
Vidéo : Pierre Laniel
Direction technique : Caroline Turcot
Direction de production : Catherine Desjardins-Jolin
Une production du Nouveau Théâtre Expérimental

ANIMAUX
Jusqu’au 20 mars 2016
jeudi à 10h,
vendredi à 12h,
samedi et dimanche à 11h

Café et nourriture disponibles sur place

Au théâtre Espace Libre
1945 rue Fullum

BILLETTERIE: 514 521-4191
www.espacelibre.qc.ca/