Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

présente

 

Amours et désamours

Les 1er, 2, 3 et 4 novembre 2018
à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal

Deuxième concert de la Série Montréalaise
Touchez le fantastique!

Comme l’automne avec ses feuilles, Arion Orchestre Baroque révélera toutes les teintes de l’amour lors du deuxième concert de sa saison : Amours et désamours, sous la direction toujours captivante du claveciniste Alexander Weimann, les 1er, 2, 3 et 4 novembre à la salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal. Et c’est la soprano Nathalie Paulin qui de sa voix envoûtante en fera parcourir les chemins sinueux.

Ce n’est pas d’hier que l’amour et ses déchirements occupent poètes et musiciens. Les Italiens du baroque, tel Porpora, et leurs émules, comme Handel, ont trouvé dans l’opéra et ses dérivés le médium idéal pour en fouiller tous les mystères. La « force magnétique » de la soprano Nathalie Paulin, soutenue par Arion et son chef invité Alexander Weimann, vous fera vivre en musique les douceurs, les extases et les tourments de l’amour.

La Série des Premières. Découvrez en primeur chaque concert de notre saison en version raccourcie sans entracte, grâce à cette formule spécialement conçue pour un soir de semaine. Un programme musical court, riche et intense agrémenté par de brefs commentaires du chef invité. Profitez d’un moment de détente en musique à la sortie du travail avec un verre de vin offert avant le concert. L’occasion de rencontrer, partager, réseauter et de savourer! Pour ce programme, il s’agira du concert du jeudi 1er novembre.

De retour cette saison, la causerie post-concert est l’occasion d’un échange convivial entre Alexander Weimann, Nathalie Paulin et le public.

« Avec le tandem Weimann – Paulin dans ce répertoire plein d’ardeur, promet la directrice artistique Claire Guimond, tout ennui automnal se dissipera assurément comme par enchantement. J’invite le public à venir découvrir ou redécouvrir une voix qui saura tour à tour enflammer et faire fondre le cœur. »

 

Programme

Johann Adolph Hasse (1699-1783)
Sinfonia d’ouverture à l’opéra Cleofide

Air Gia si desta la tempesta, tiré de l’opéra Didone abbandonata

George Frideric Handel (1685-1759)
Extraits des Concertos grossos opus 6, nos 1, 3 et 6

Air Tu del ciel ministro eletto, tiré de l’oratorio Il trionfo del Tempo e del Disinganno, HWV 46a

Air Ritorna, o caro mio tesoro tiré de l’opéra Rodelinda, HWV19

Air L’empio rigor del fato tiré de l’opéra Rodelinda

Nicola Antonio Porpora (1686-1768)
Adagio du Concerto pour violoncelle en sol majeur

Air Alto Giove tiré de l’opéra Polifemo

 

Alexander Weimann 

Alexander Weimann, l’un des clavecinistes et chefs d’ensembles les plus recherchés de sa génération, s’est produit en concert et dans des festivals prestigieux au Canada, aux États-Unis et en Europe, et est régulièrement invité par divers ensembles tels Arion Orchestre Baroque, les Boréades, l’ensemble Cantus Cölln, et le Freiburger Barockorchester. M. Weimann a étudié la musicologie, théorie du théâtre, le latin médiéval, l’orgue, la musique d’église et le piano jazz en Allemagne ; il est membre de l’ensemble Tragicomedia, directeur artistique du Pacific Baroque Orchestra et directeur

 

Nathalie Paulin

Nathalie Paulin s’est imposée partout au monde comme une interprète de tout premier ordre. Lauréate du prix Dora Mavor Moore pour l’excellence en opéra, elle a collaboré avec des chefs de réputation internationale tels Harry Christophers, Jane Glover, Kent Nagano, Yannick Nézet-Séguin, Bernard Labadie, Sir Roger Norrington, Andrew Parrott, Jacques Lacombe et Graeme Jenkins. Nathalie Paulin est actuellement membre du département d’art vocal à la faculté de musique de l’Université de Toronto.

 

Pour plus d’information
www.arionbaroque.com

Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal
1339, Sherbrooke Ouest(Montréal)
Métro Peel ou Guy-Concordia, Bus 24, 66, 165 ou 166

 

 

À propos d’Arion Orchestre Baroque

Depuis sa création en 1981 à Montréal, Arion reste branché sur l’énergie créatrice des compositeurs baroques, comme Bach et Vivaldi, jouant leurs œuvres sur instruments d’époque et redécouvrant l’éclat des couleurs originelles de ces chefs-d’œuvre. Grâce à la vision artistique de Claire Guimond, l’orchestre fait maintenant figure de proue dans le monde de la musique ancienne sur instruments d’époque au Québec, au Canada et sur la scène internationale.