Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Le mercredi 31 janvier, 20h

Conférence avant-concert 19h15

L’OSL vibre au rythme de la musique klezmer /
Que la fête soit!

Aimer la musique klezmer, c’est l’art de goûter à sa profonde mélancolie tout en ayant une irrésistible envie de danser ! Musique de fête par excellence et par essence, les airs des musiciens juifs itinérants ont traversé plusieurs siècles et franchi les frontières de la communauté juive pour se faire entendre aujourd’hui sur les plus prestigieuses scènes du monde. L’Orchestre Symphonique de Laval et le groupe Kleztory, avec qui l’OSL partage la scène le temps d’un concert, vous ont concocté un fabuleux festin sonore, envoûtant et électrisant, à l’image même de cette musique métissée empreinte tout autant de nostalgie que de mélodies virevoltantes. Si la musique klezmer s’abreuve à de nombreuses sources, elle aura su inspirer, à son tour, de grands compositeurs dont Prokofiev également au programme de ce concert. L’OSL fera aussi un clin d’oeil à la musique tsigane en interprétant une des populaires Danses Hongroises de Brahms. Au pays des gitans sera présenté le mercredi 31 janvier à 20h à la salle André-Mathieu. Airat Ichmouratov, chef invité et membre de Kleztory, partagera avec le public de l’OSL son amour de la musique klezmer lors de la conférence d’avant-concert présentée à 19h15. Fidèle à sa vocation éducative, l’OSL a également invité les jeunes musiciens de l’orchestre à cordes de l’école des Cèdres à accueillir les spectateurs en musique, comme il se doit !

Airat Ichmouratov, chef invité

C’est à dix ans qu’Airat Ichmouratov commence l’apprentissage de la clarinette au Collège de musique de Kazan (Russie). Suivront des études au Conservatoire d’État du Kazan. À 23 ans, Airat se produit dans toute l’Europe avec le prestigieux Kazan State Symphony Orchestra. Venu au Canada en 1997, il obtient une maîtrise de l’Université de Montréal, où il poursuivra également son doctorat en direction d’orchestre. En 2000, il devient membre du groupe klezmer Simha, qui donnera naissance à Kleztory. Le jeune musicien se distingue en 2002 en remportant, le grand prix du Festival national de musique du Canada avec le trio Muczinski. Clarinettiste accompli, Airat se consacre aussi à la composition et aux arrangements.

Kleztory

À l’image de la musique qu’ils aiment et jouent avec passion, Kleztory forme une riche mosaïque de cultures, de formations et de sensibilités musicales. Les cinq extraordinaires virtuoses de Kleztory ont réussi à faire de cette formation de musique klezmer fondée en 2002 l’une des plus dynamiques et des plus appréciées au Canada.

L’aventure de Kleztory débute en 1997, alors que le guitariste Alain Legault fonde Les Gitans Sédentaires, groupe auquel se joint bientôt le contrebassiste Mark Peetsma. Le groupe prend alors la route et donne plus de 200 spectacles en deux ans! En 2000, les deux musiciens s’associent au clarinettiste Airat Ichmouratov et cette union donne naissance au groupe Simha. Deux ans plus tard, le groupe intègre la violoniste d’origine russe Elvira Misbakhova et l’accordéoniste français Henri Oppenheim : Kleztory est né! Véritable fête ponctuée de moments de grâce, le spectacle que Kleztorypromène à travers le Québec, le Canada et les États-Unis est un savant et audacieux mélange de douce mélancolie et de joie contagieuse. Parce qu’ils ont su imposer leur fougue et leur style ciselé avec grâce et élégance, les musiciens de Kleztory ont suscité l’intérêt de plusieurs et ainsi participé à de fructueuses collaborations avec, notamment, l’Orchestre Symphonique de Montréal et l’Orchestre Symphonique de Québec.

À noter que l’art musical de Kleztory s’exprime aussi remarquablement sur 3 albums dont Klezmer, né de leur rencontre avec l’orchestre à cordes I Musici de Montréal.

La musique klezmer

Si côté public comme côté scène, la musique klezmer séduit chaque jour de nouveaux adeptes, c’est avant tout parce qu’elle nous convie à un fascinant voyage à travers le temps, du XVe siècle à aujourd’hui, mais aussi à travers l’espace, de l’Europe centrale et orientale jusqu’à nous. Issue de la tradition musicale des juifs ashkénazes, la musique klezmer a emprunté, au fil du temps et de ses errances, tant à l’héritage musical tsigane qu’aux folklores roumain, autrichien, polonais, ukrainien, hongrois, turc et russe, ainsi que, plus récemment, au jazz. Toutes ces influences ont été peu à peu intégrées au vocabulaire musical plein d’humour, de joie et de mélancolie de la musique klezmer et ont contribué à sa grande richesse.

Arrivée d’un rabbin, acquisition d’un nouveau rouleau de la Tora, inauguration d’une synagogue, mariages… la musique klezmer accompagnait jadis les moments importants de la vie et on faisait appel aux klezmorim pour animer les fêtes, faire des revendications et exprimer des préoccupations. À travers cette musique, c’est un peuple, possédant une histoire riche, mais souvent tragique, qui a révélé son âme pour toucher à l’universel.

Proche du langage parlé, on dit des musiciens de musique klezmer qu’ils ne font pas de musique, mais qu’ils racontent, prient et consolent avec leurs instruments. Ainsi, ils expriment avec virtuosité et nuance toute la gamme des émotions, passant aisément des gémissements mélancoliques aux cris de joie, du rire aux larmes. Le terme klezmer est d’ailleurs composé des mots hébreux KLI (instruments) et ZEMER (chant).

Au programme

Serge Prokofiev
Ouverture sur des thèmes juifs : OSL uniquement

Musique traditionnelle klezmer
Vu Bistu Geven Far Prohibition (trad. et arr. Ichmouratov) : OSL et Kleztory
Moldavian Hora (trad. et arr. Ichmouratov) : OSL et Kleztory
Dem Rebin’s Nigun, Oy Tate (trad. et arr. Oppenheim) : OSL et Kleztory
Pearl of Warsaw (trad. et arr. Kleztory) : Kleztory uniquement
Fun Tashlikh (trad. et arr. Ichmouratov) : OSL et Kleztory
Omer Tantz (trad. et arr. Oppenheim) :OSL et Kleztory
Violin Doina (trad. et arr. Ichmouratov) : OSL et Kleztory

Entracte

Johannes Brahms
Danse Hongroise No 1 de J.Brahms: OSL uniquement

Musique traditionnelle klezmer
Glazele vayn (trad. et arr. Oppenheim) : Kleztory uniquement
DemTrisker Rebin’s Khosidl (trad. et arr. Ichmouratov) : OSL et Kleztory
Zol Zayn Gelebt (trad. et arr. Oppenheim) : OSL et Kleztory
The Happy Nigun (trad. et arr. Kleztory) : Kleztory uniquement
Going home (trad. Oppenheim, Legault et arr. Oppenheim)
Ma Yofus / Odessa Bulgar (trad. et arr. Oppenheim)

À la salle André-Mathieu
475 boul. de l’Avenir, Laval

Les billets pour ce concert sont disponibles sur le site
Au guichet de la salle André-Mathieu : 475, boul. de l’Avenir, Laval
Par téléphone, billetterie de la salle André-Mathieu : (450) 667-2040
Via le Réseau Admission : (514) 790-1245

Depuis plus de 20 ans, « l’OSL vous symphonise la vie ! »