Art et culture
Accueil -> culture -> Jocelyne Tourangeau -> Sons ->

Depuis janvier 2003, le Studio littéraire propose aux Montréalais un espace pour les mots. Le 2e mercredi de chaque mois, le Studio-théâtre de la Place des Arts est le lieu de rencontres exceptionnelles. À l’invitation des Capteurs de mots et de la Place des Arts, des auteurs, des comédiens et des musiciens donnent la parole… aux mots.

L’intimité du Studio-théâtre favorise une écoute d’une qualité hors du commun. Prose et poésie, romans, musique et contes trouvent là un écrin sur mesure. La programmation 2005-2006, concoctée par Michelle Corbeil et Stéphane Lépine, promet encore cette saison des rendez-vous inoubliables.

La série commencera par un spectacle hors série, exceptionnellement présenté un samedi, le 17 septembre à 20 h, à la Cinquième Salle de la Place des Arts, dans le cadre du 11e Festival international de la littérature (FIL). Ce soir-là, le chorégraphe et danseur Paul-André Fortier, artiste en résidence à la Place des Arts, offrira un spectacle étonnant inspiré par les mots d’écrivains d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. En compagnie du comédien James Hyndman, des écrivains Rober Racine et Denise Desautels, de la vidéaste Yannick B. Gélinas et de quatre danseurs de la troupe, Fortier proposera une soirée unique où la littérature sera mise en scène, en mouvements et en images.

Au fil des ans, la comédienne Kim Yaroshevskaya a enchanté des générations de petits enfants en leur racontant « de beaux contes, à sa manière ». Le mercredi 12 octobre, c’est aux enfants de 7 à 87 ans qu’elle s’adressera en leur offrant, en compagnie du violoncelliste Yuli Turovsky et de la pianiste Esfir Dyachkov, une fresque littéraire et musicale inspirée de contes soufis, hassidiques et africains.

Le 9 novembre, à l’occasion de la parution de Fugueuses, son plus récent roman, on retrouvera avec bonheur l’écrivaine Suzanne Jacob. De sa voix sans pareille, elle révèlera l’histoire de Nathe et Alexa dans La Dernière Fugue.

Le 14 décembre, les comédiens Danièle Panneton et Vincent Davy puiseront dans l’œuvre de la grande Anne Hébert les textes de la soirée. La violoncelliste Hélène Boissinot habillera le tout d’un voile céleste.

Le Studio littéraire fera relâche en janvier pour reprendre de plus belle, le 8 février, avec un comédien au talent immense, Paul Savoie, Il emmènera le public en Toscane avec la lecture de Tristano meurt, un monologue poignant du grand romancier italien Antonio Tabucchi.

À l’occasion de la Journée mondiale de la femme, le 8 mars, Michel Garneau présentera Une autre façon d’aimer les femmes. Ce soir-là, il s’avancera seul en scène, mais accompagné de mots de toutes les poètes américaines qu’il a traduits, qu’il aime et fréquente depuis si longtemps.

Enfin, deux rendez-vous sont prévus en avril pour clore la série. Le 12 avril, trois passionnés de l’œuvre de Samuel Beckett se réuniront pour célébrer le 100e anniversaire de sa naissance : la comédienne Pascale Montpetit, le lecteur Spéphane Lépine et le musicien Jean Derome. Et le 19 avril, la page sera tournée sur une année bien remplie alors que Montréal, capitale mondiale du livre, cèdera son titre à Turin en proposant aux lecteurs et aux spectateurs du Studio littéraire une soirée printanière et festive sous le signe de la rencontre entre les littératures québécoise et italienne.

Au Studio littéraire, les mots semblent tout près. Ils vous donnent un premier rendez-vous dès le 27 septembre – exceptionnellement un samedi à 20 h à la Cinquième salle – puis le 2e mercredi de chaque mois, à 19 h 30, au Studio-théâtre de la Place des Arts. Du 17 septembre au 19 avril, des rencontres intimes, inoubliables vous y attendent.

Billets en vente au (514) 842-2112 (billetterie Place des Arts)